dimanche 27 mai 2018

3 constats d'un commencement de relation après 40 ans

Après avoir été dénigré pendant deux ans par mon ex qui disait que j'étais tannant quand je la collais, d'aller me crosser si je voulais faire l'amour, que j'étais trop maigre, puais le swing, ronflais, perdais mes culottes, qu'on était comme les autres donc il ne se passait plus rien, etc., j'ai mis un terme à ce calvaire l'automne dernier.

Au début de ma relation je devais demander de me lâcher quelques heures pour permettre à mon corps de récupérer tandis qu'à la fin, elle m'envoyait indirectement paître.

La goutte qui a fait déborder le vase a été sa demande de mettre mon fils à la porte peu après son retour chez moi. C'est donc elle que j'ai mise à la porte et je n'ai aucun regret car j'étais prêt depuis belle lurette.

J'ai connu sa vraie personnalité lors de ces deux dernières années.

Ceci étant dit, mon célibat m'apprend beaucoup de choses sur la femme. En voici quelques unes :

1- Stigmates et traumatismes

À 20 ans, nous sommes naïfs et croyons que notre blonde est celle de notre vie. Lors de la rupture, nous sommes démolis et ta mère te répète des insignifiances telle "la mère des filles n'est pas morte" ou "une de perdue dix de retrouvées".

Après 40 ans, la plupart d'entre nous avons acquis l'expérience de plusieurs relations. Par exemple, plusieurs femmes auront tenté de me faire passer pour un individu que je ne suis pas dans le but de me discréditer ou d'amener des gens à croire que j'agis vraiment comme elles le décrivent.

Quoi qu'il en soit, les femmes ont conservé des séquelles de leurs anciennes relations et plus celles-ci sont récentes, plus les femmes s'en souviennent, plus les stigmates sont présents, plus les risques d'échec sont élevés.

Par exemple : si une femme a été forcée de faire l'amour chaque jour même si cela ne lui tentait pas, le jour qu'elle sera libéré de cette condition, elle ne voudra pas vraiment le partager avec le prochain, ça ne lui manquera pas vraiment. Ni l'aspect affection d'ailleurs.

Ou si une femme s'est fait mentir ou ignorer par son ex et si tu as le malheur de répéter des gestes semblables bien malgré toi, toutes ses peurs vont surgir et tu vas devoir la comprendre et t'expliquer.

2- Sortir du lot

Sur les sites comme Badoo, bien des hommes posent les questions suivantes : "Suces-tu?" ou "Quelle est ta position préférée?" accompagné, la plupart du temps, d'une photo de leur engin. Et puisque les femmes reçoivent des dizaines et des dizaines de messages ou de likes d'hommes supposément intéressés à du sérieux, quand tu veux sortir du lot, ce n'est pas évident.

Comme dans un bar, c'est l'aspect physique qui prévaut. Ensuite, si elle te répond, tu détonnes si tu ne parles pas des points mentionnés dans le paragraphe précédent. Et le fait d'avoir répondu ne garantit pas la suite de la conversation.

Par exemple : une femme m'a contacté elle-même. Nous parlions de banalités jusqu'à je lui propose une rencontre. Fin des émissions, silence radio!

3- Ne jamais se faire d'idée à long terme

Le meilleur conseil que je peux te donner est de ne jamais prendre pour acquis que la femme devant toi est prête à s'engager dans ta vie.

Malgré ses paroles, ses gestes et tous ses bons mots, il demeure toujours une (forte) possibilité qu'elle mette fin à la relation même si tout, mais absolument tout est parfait (et qu'elle te le dit et te le répète).

Garde tes distances, protège tes émotions pour ne pas te les faire broyer et attend plusieurs semaines avant de conclure que tu es maintenant en couple. Regarde les gestes plutôt que les paroles. Une femme et ses émotions demeurent imprévisibles. Si elle demande de te parler sans raison apparente (alors comprend que c'est terminé) ou si elle péte une coche parce que tu n'exécutes pas ses exigences (mais elle n'essaie pas de comprendre pourquoi tu as agi ainsi, tu es coupable point à la ligne), fuis, passe go et collecte 200$!

*

Faire des rencontres, c'est un peu jouer à Serpents et échelles, tu peux approcher très près du but et quelques cases avant la fin tu chutes loin de la victoire.

Je crois que nous avons tous un moment dans notre vie où nous devons réapprendre à nous connaître, à vivre seul et à nous aimer même si cela n'est pas toujours facile. À la limite, il faut voir un rendez-vous galant comme une simple sortie qui pourrait éventuellement mener à plus. Enfin, c'est le conseil que je vous donne.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire