samedi 21 mai 2016

Écrire sur le dekhockey



Comme spécifié dans mon billet du 20 janvier, j'écris maintenant sur le monde du dekhockey sur le site Websimsports.

L'image à gauche est le logo.

Pourquoi je n'écris plus sur ce blogue?

Premièrement, parce que personne ne me lit contrairement à Websim. J'ai l'opportunité de partager mes idées sur ce sport que je pratique depuis plus de 10 ans.

Deuxièmement, même si ce blogue parle d'un peu de tout, je lis moins qu'avant (même si je suis en train de me taper la série "Les gestionnaires de l'apocalypse") et critiquer un livre n'attire pas vraiment de visiteurs.

Troisièmement, mon blogue m'a amené quelques problèmes que je n'expliquerais pas pour ne pas en recréer d'autres. J'ai plus de plaisir à traiter du dek que de ce sujet à problèmes. J'écris aussi sur tripadvisor, mais là aussi, ça fait un bon moment que je n'ai pas partager mes expériences.

Quatrièmement, parce que ce blogue aurait pu m'aider à promouvoir mes aventures d'écrivain et puisque je n'écris plus de roman ou de nouvelles parce que j'étais tanné des refus, je me suis peu à peu désintéressé à ce blogue au profit de Websim.

Je sais bien que vous vous en foutez, mais faut pas m'en vouloir, je veux être lu, pas croire que je le suis!


5 commentaires:

  1. C'est triste, j'avais mis ton blog en RSS pour suivre tes billets... même si je ne commentais pas... bonne continuité quand même! :-)

    RépondreEffacer
  2. @Blog de Djoude Vous n'êtes pas la seule personne à ne pas commenter les blogues. Peut-être que ça fait partie de l'air du temps. Moi aussi, très peu de personnes commentent sur le mien. Et je découvre souvent par hasard qu'un tel ou une telle me lit. C'est difficile à saisir, cette sorte d'anonymat du lectorat, mais je m'y suis faite. (De mon côté, je n'ai pas abandonné mon propre blogue.) Je comprends les difficultés et les raisons que Benoît donne qui le force à abandonner le sien. :o/ Triste réalité.

    RépondreEffacer
  3. Merci pour vos commentaires.

    Je n'avais rien publier depuis janvier. J'en avais un en préparation en réponse à un billet de celle qui se prend pour une autre, Bianca Longpré, au sujet de la responsabilité des parents envers l'éducation des enfants, mais il est resté en brouillon.

    Il est vrai que l'échec de soleil noir a donné un dur coup à mes intérêts envers la littérature. En critiquant le dernier de Patrick Senécal, je m'étais dis que c'était un bon test pour les visites. Mais non, la littérature n'attire pas vraiment de visiteurs.

    En effet, la nourriture des blogues, surtout les blogues inconnus, sont les commentaires. J'ai traité de toutes sortes de sujets et c'est resté pal mal muet.

    Pour le dek, j'ai des lecteurs et des réponses sur la page Facebook et le site de Websim. C'est motivant.

    Je ne dis pas que je n'écrirai plus, mais la tendance s'en va vers là!

    RépondreEffacer
  4. Pour ma part Gabrielle, j'écris pour mon plaisir à moi et non pour le vedettariat... C'est évident que des commentaires sont intéressant mais j'aime mieux ne pas en avoir si c'est juste pour dire, bon texte... Je sais qu'il fait parler de temps en temps sur certains sujet que j'écris et c'est bien ainsi, pour le reste, je m'amuse!

    RépondreEffacer
  5. Pour les commentaires, je peux lire un texte sans pour autant avoir quelque chose à dire ou à rajouter sur ce dernier.

    RépondreEffacer