dimanche 25 janvier 2015

DDLC : l'arbitrage toujours aussi inégal

Avant de critiquer l'aspect négatif de l'arbitrage à dekhockey de la Capitale, je dois tout d'abord vous informer que depuis les événements avec Luc Bédard, la promesse qui m'avait été faite de ne plus jamais avoir cet individu comme arbitre lors de mes matchs a été respectée.

Merci à l'ancien arbitre en chef d'avoir intervenu et pris cela au sérieux.

Dernièrement, et je ne saurai dire pourquoi, il y a de grosses inégalités dans l'interprétation des règlements de la part des arbitres. Pendant que certains laissent passer ou acceptent certains gestes, d'autres appellent des punitions pour les mêmes actes.

Par exemple, moi et un coéquipier avons été puni trois fois lors d'une même partie et ce, lors de deux matchs différents. Hier, ce même arbitre (que je ne nommerai pas par respect pour mon coéquipier qui ne veut pas aller plus loin avec ça) qui s'était gâté en recommandant une suspension à notre meilleur joueur pour un geste que personne ne s'explique au niveau de sa gravité, semble vouloir nous voir descendre au classement avec des appels plus que douteux (nous étions premier jusqu'à tout récemment).

Baveux, impertinent, infractions douteuses et à sens unique, il mériterait d'être remercié par la ligue.

Donc, un nouvel arbitre nous a pris en grippe. Ma question est : pourquoi? Qu'avons nous fait? Où est la supposé impartialité? Pourquoi l'adversaire n'a-t-il jamais de punition, mais nous, nous sommes puni pour tout et pour rien?

D'ailleurs, je suis content d'avoir entendu de la bouche d'un autre coéquipier ce que je soupçonne depuis quelques semaines, c'est-à-dire depuis que le calendrier a été finalisé, qu'il y a quelqu'un qui veut nous voir descendre au classement. Nous jouions quatre matchs en cinq jours, ça n'avait aucun sens.

Ceci a finalement été changé pour trois en quatre jours suite à notre demande, mais je trouve anormal qu'il a fallu qu'on se plaigne pour obtenir modification. Et trois matchs en quatre jours, je trouve cela encore exagéré.

Aucun autre club, à ma connaissance, n'a vécu une telle situation.

Un hasard? Je ne crois pas au hasard.

Sans oublier qu'une arbitre, la même qui a puni notre meilleur joueur à quelques secondes de la fin du match au dernier tournoi détruisant du même coup nos chances de retour (nous perdions par un but), l'a aussi échappé lors du match de vendredi. Autant pour nous que pour l'adversaire. Je comprends que cette femme veut faire respecter le règlement, veut imposer son leadership, mais à vouloir trop en faire, elle provoque des erreurs coûteuses et discutables.

Je parle pour mon équipe, mais si des joueurs se donnaient la peine d'écrire en détails les événements qu'ils ont vécus, on aurait des récits incroyables.

Il y a deux aspects majeurs qui me turlupinent au niveau de l'arbitrage : les punitions qui sont appelées lors d'un match, mais pas lors d'un autre (la constance) et le power trip de certains arbitres.

Aussi, le centre devrait envisager de placer des caméras au-dessus de chaque but pour vérifier si un but est bon ou s'il a été compté après la fin du temps alloué à la période. Lors d'un appel sur un but, les arbitres se consultent, mais celui qui était à la ligne du centre a très peu de chance d'avoir vu s'il y a but ou non.

Je ne sais pas si c'est à cause du changement d'arbitre en chef, mais l'arbitrage s'est détérioré. Quand j'ai eu mes trois punitions dans le même match, les arbitres ont pris la peine de m'expliquer la raison. Malgré tout, je me demandais (et me demande toujours) pourquoi j'avais le droit de faire ces gestes les dix-neuf matchs précédents, mais pas au vingtième.

Qu'est-ce que ça va prendre pour que l'arbitrage, les cotes des joueurs et l'ensemble de l'oeuvre chez dekhockey de la Capitale deviennent crédibles?

Rendu où nous en sommes, je crois que ça prendrait un concurrent sérieux qui corrigerait les lacunes que les joueurs déplorent et s’accapareraient ainsi une bonne partie de la clientèle. DDLC devrait alors rectifier le tir ou fermer. D'ailleurs, la majorité des joueurs évolueraient aux deux centres. Oui, les revenus seraient partagés et la clientèle serait divisée (quoique c'est toujours les mêmes joueurs qui jouent un peu partout), mais c'est le prix à payer pour ne pas avoir été capable de mettre le train sur les rails après près de cinq ans d'opération.

L'autre solution que j'ai en tête est de vendre à des gens qui ont vraiment à cœur la réussite du dekhockey et veut faire du service à la clientèle une priorité. Rien n'est parfait, mais des interventions ou des ajustements devraient être fait dépendamment des événements. Les joueurs prendrait alors ces initiatives au sérieux et cesseraient leurs bouffonneries (ou ça arriverait moins souvent).

Idem pour l'aspect arbitrage.

Il faudrait aussi plus écouter les joueurs. Pourquoi ne pas faire deux ou trois rencontres par saison avec les capitaines ou un joueur désigné par l'équipe qui amèneraient les questions de ses joueurs afin de proposer des solutions ou dénoncer une situation. Si ladite situation revient plusieurs fois, il y a un problème et il faut le régler.

Je crois qu'on est rendu là. Maintenant, direction de DDLC, démontrez-moi le contraire, j'aimerais avoir tort et écrire des choses plus positives. Ça prend du courage pour avouer ses torts et procéder à des changements. Avez-vous ce courage?

jeudi 22 janvier 2015

Surpris

Ce site a décidé de fermer sa libraire en ligne (que des livres numériques) et l'administration en explique les raisons.

Je demeure surpris que les gens aient migré vers le MP3, le Streaming, les journaux en ligne, etc. mais que le livre numérique accuse en tel retard. Peut-être que les gros joueurs ont plus de facilité à vendre. Sur mon Kindle, je magasine en ligne et ça prend 10 secondes à télécharger et prêt à lire. Dur à battre pour celle ou celui qui ne veut pas faire la routine de brancher son port usb et de copier son acquisition de son ordination à sa tablette ou son lecteur.

L'avenir nous dira si ce ne sont que les gros joueurs qui offriront du numérique ou si certaines compagnies indépendantes pourront le faire.

lundi 12 janvier 2015

Quand on ne respecte pas ses promesses, on censure ceux qui demandent des réponses

Dernièrement, j'ai écrit sur la page facebook de ddlc (dekhockey de la Capitale). Je me doutais bien que mon message serait retiré. En plein débat post attentat du Charlie hebdo sur la liberté d'expression, je vous dirais que le centre préfère supprimer les messages qui ne font pas leur affaire.

Lisez bien le petit encadré rouge :

Lisez bien mon message :

J'ai quelques petites questions à soulever à propos des horaires. Pourquoi avez-vous mentionné que les équipes joueraient 2 samedis et 8 dimanches et que ne respectez aucunement ceci?

Je sais bien, pour notre équipe, qu'on avait précisé que nous étions plus disponibles les dimanches, mais pas les samedis. Pourquoi avoir ajouté 3 autres samedis alors que c'était indiqué 2 dans votre avis? Un samedi de plus aurait été, selon moi, acceptable, pas 3.


Sans oublier que les matchs inter-divisions, aspect que vous nous avez dit impossible en début de saison, sont maintenant fréquents en deuxième partie de calendrier. Pas que ça me dérange, au contraire, mais tant qu'à ça, pourquoi ne pas nous avoir fait jouer contre n'importe qui parmi les 56 équipes? Par exemple, nous avons affronté une équipe 3 fois de suite et je crois bien que cette équipe aurait aimé affronter d'autres adversaires. Au troisième match, on voyait bien que ça ne leur tentait plus de jouer contre nous.


De plus, à la fin du mois de janvier, notre équipe aurait joué 4 matchs en 5 jours si nous n'avions pas fait la demande de changer cela. Cela n'avait aucun sens. Les risques de blessures auraient été accrues et à la limite, on se demande si on ne désire pas nous voir descendre dans le classement puisque les possibilités de première position risquent pas mal de ce jouer lors de ces matchs.


Mon but n'est pas de vous prendre en défaut. Je veux vous faire remarquer cette difficulté à respecter ce que vous aviez proposé aux équipes. Il faudrait vraiment faire attention à ce que vous affirmez en début de saison. Certains joueurs acceptent de se joindre à une équipe seulement si l'horaire leur convient. Si elle change sans cesse, ces joueurs paient dans le vide et les équipes doivent chercher des remplaçants.


Vous nous expliquez brièvement certaines choses, ici, sur votre page facebook, c'est bien aimable de votre part, mais dans la réalité, vous faites le contraire. Idem pour la mise à jour réelle des cotes des joueurs dont plusieurs cotes sont incorrectes ou trop de joueurs sont absents même s'ils évoluent pour une équipe comme joueur régulier.


Puisqu'il est impossible de parler à quelqu'un du sérieux des calendriers, je l'écris ici sur mon blogue anonyme. Pour les matchs inter-division, on m'a expliqué que ça se fait manuellement et non pas avec le logiciel qu'il utilise. Logiciel qui a planté en début de saison et la saison passée. J'avais prédis la catastrophe des horaires.

Je m'indigne qu'on me dise que je jouerais 2 samedis et maintenant c'est 5. Qu'on demande de changer les 4 matchs en 5 jours et que la réponse est qu'on ne peut qu'en enlever un. Je crois vraiment qu'on veut nous voir descendre au classement.