mardi 25 février 2014

Sinelle CAPWELL

Outlook est une pure merde de ramassis de pourriels et de spams. Je reçois presque quotidiennement le fameux 48 heures avant la fermeture de mon compte si je ne réponds pas à ce message, ce qui, vous le savez bien, est complètement faux. Et puis, qu'il le ferme mon compte, j'ai tout déplacé chez gmail!

Voici une autre connerie dont personne ne prendra en considération. Enfin, j'espère.


Répondez moi dans mon adresse courrier personnelle car c'est plus sur
:     csinelle@yahoo.com

Je m’appelle Sinelle CAPWELL à l’état civil, je suis de nationalité
Française.
Bon si je vous adresse ce mail,sachiez que c'est l'œuvre de DIEU qui
m'a amené à vous choisir parmi tant de mails archives sur le net pour
vous confier cette grande responsabilité dont je suis convaincu que
vous allez prendre comme une bénédiction et un don venu d'une femme de
bonne foi. Bien vrai que je ne vous connais pas, ce que je demande à
DIEU, c’est de rendre votre cœur saint afin de réaliser mes projets
avec ce DON. Je me sens si mal chaque jour car je ne sais pas si je
vais survivre suite aux différentes opérations. Bien aimé, j'ai peur
de mourir mais la vie ne me laisse pas le choix. Je prie l’éternel,
notre Dieu de bien vouloir m'accorder une place dans les cieux. J'ai
tant souffert avec ce mal bien aimé. Mon plus grand souhait que vous
pouvez m'apporter est de rester en prière avec moi car je sais que
vous êtes un croyant de Dieu. Je ne voulais pas quitter cette terre
sans se rendre compte que mon argent a servis aux enfants démunis,
pauvres, orphelins et autres, un grand soulagement bien aimé. Cette
responsabilité est lourde à prendre mais je vous offre cette somme
(Deux Millions Vingts Cinq Milles Dollars) 2.025.000 Us $ pour que
vous la gérer comme si c'était la votre dans l’intérêt de réaliser mes
vœux les plus chers au monde . Parfois, je me demande pourquoi mon
existence sur la planète terre car j’ai vécu inutilement bien aimé. Je
n’ai pas eu d'enfant mais au moins j'ai l'affection provenant de votre
part et cela me réjouit tellement que vous ayez penser à moi en ces
moments difficiles. Je ne sais comment vous remercier mais Dieu seul
vous le rendra au centuple. Je suis hospitalisée dans un hôpital en
Angleterre . Je serai très ravie de vous lire pour vous mettre en
contact avec mon institution pour les procédures à suivre afin d'être
en obtention de ma mallette c'est-à-dire de mes biens le plus tôt
possible avant mon opération pour que vous fassiez bon usage.
Je vous souhaite de passer de bons moments et que le Seigneur tout
puissant vous protège et ainsi que votre famille.
Veillez m’écrire a cet adresse e-mail: csinelle@yahoo.com
  A bientôt Mme Sinelle CAPWELL

PS/  J'aimerais vous demandez de m’écrire a mon adresse émail
personnelle pour plus de certitude pour que votre réponse me
parvienne, voila don une fois encore mon émail:   csinelle@yahoo.com




lundi 24 février 2014

Cinq jours après le retrait du plâtre

Je peux maintenant, sans atteindre une parfaite dextérité, exécuter les gestes suivants :


  • beurrer mes toasts (ç'a l'air niaiseux, mais je devais immobiliser mes toasts sur mon plâtre et étendre le beurre ou la confiture en sens inverse).
  • écrire (pas évident parce que ce geste sollicite des muscles ou tendons que je ne soupçonnais pas l'existence, mais c'est toujours mieux qu'avec la main gauche).
  • serrer le poing (le bout des doigts ne touchent pas la paume de la main, mais au jour 1, ils restaient complètement immobiles).
  • utiliser la souris de la main droite
  • conduire ma voiture manuelle (la première fois, je ressentais une douleur lorsque j'utilisais les vitesses du haut, maintenant c'est beaucoup moins pire, même si je dois forcer un peu plus que je le devrais).
  • boucler mes lacets (pas facile, mais j'y parviens)
À suivre... ça fait juste cinq jours et le médecin a dit 3 semaines. Ce sont les petites victoires qui permettent d'avancer.

jeudi 20 février 2014

Retrait du plâtre et des broches

Ma blonde a photographié le retrait de mon plâtre plus les broches que j'avais dans le bras. Voici donc ce à quoi ça ressemble.











J'avoue ne pas avoir le cœur bien solide quand il s'agit de ce genre d'intervention. Aucun médicament n'est administré pour geler le membre dans le plâtre. Rassurez-vous, quand l'infirmière tire sur les broches, ça ne fait pas mal.

J'ai eu une baisse de pression lors de la radiographie. Stress, questionnements, etc. j'étais vert et j'avais chaud, j'étais étourdi accompagné de la nausée. 

Le médecin m'a informé des exercices que je dois faire pour récupérer la mobilité perdue de mon poignet. Je vous confirme que c'est raide, comme pris en un tas. Pour aider, je trempe mon bras dans l'eau chaude. J'ai hâte de parler de cet événement au passé. En moins de 24 heures, l'enflure a beaucoup diminué.

lundi 3 février 2014

Ce que j'ai dû apprendre à faire de la main gauche

Je me suis blessé le 12 janvier 2014 et depuis, je ne peux utiliser que ma main gauche. Ç'a demandé un temps d'adaptation, pas encore parfait, mais voici quelques gestes quotidiens que j'ai dû apprendre à faire avec la main gauche :


  • manger (pas évident la soupe ou je dois faire couper la viande)
  • me raser (je deviens habile)
  • mettre de l'après-rasage ou de la crème (je mets le produit sur le bord du lavabo et je me sers ainsi)
  • me laver les dents
  • me laver le corps quoique pour laver mon dos et mon bras gauche, j'ai besoin d'aide et pas de douche parce que le plâtre ne peut être mouillé
  • taper au clavier (que je faisais à deux mains)
  • m'essuyer les fesses (aussi banal que ça a l'air)
  • m'habiller 
  • lire un livre (pas mal pratique le numérique)
  • vider le lave-vaisselle
  • peler une clémentine (plus dur que ça a l'air avec une seule main. Essayez-le pour voir!)
  • déplacer mon auto pour le déneigement (manuelle de surcroît)
  • utiliser la souris de l'ordinateur

Voici des activités que je ne peux pas faire parce qu'elles requièrent deux mains:

  • travailler
  • jouer au dekhockey
  • jouer au xbox
  • pelleter la neige
  • conduire sur une longue distance
  • cuisiner (impossible de couper des légumes par exemple ou si je fais cuire dans une poêle, celle-ci tourne parce que je ne peux tenir le manche)
  • boucler mes lacets, j'ai donc acheté des bottes avec un zipper



J'en ajouterai au fur et à mesure que l'événement se produira ou si j'ai oublié quelque chose.