dimanche 4 mai 2014

Les offres de partenariat

Ce billet sera à lire avant toute demande de partenariat.

Je reçois à l'occasion des offres de partenariat. La plupart sont des agences de voyage française qui me demande de mettre un lien vers leur site dans un billet que j'ai écrit.

Ce que je déplore est que dès que ces agences ont terminé leur mission, c'est-à-dire s'assurer que mon lien dirige vers la bonne page de leur site avec la phrase qu'ils désirent, je ne reçois plus aucune nouvelle.

Un exemple : mon site apparaissait (j'utilise le conditionnel parce que j'ai effacé l'adresse de ma liste de liens, je ne peux donc pas vérifier) sur un blogue de voyage. La dame m'avait dit que je pouvais envoyer des critiques de mes expériences de voyage et elle les publieraient sur son blogue. Je l'ai fais et jamais le texte n'a été publié. J'ai écrit à cette dame. Aucune réponse.

J'ai retiré le lien de mon blogue.

Même si mon blogue est perdu parmi des millions d'autres et que les visiteurs sont peu nombreux, je ne suis pas obligé d'accepter ce genre de mépris.

Il est fort à parier que ces agences cherchent une façon d'augmenter leur pagerank. Le pagerank, comme je l'ai déjà expliqué dans ce blogue, est la façon utilisée par Google pour évaluer la popularité et la pertinence d'un site. Plus des liens pointent vers ce site, plus celui-ci sera évalué comme pertinent et s'affichera dans les premières pages du moteur de recherche.

Je ne reçois aucun montant en argent et seul mon pagerank peut être affecté.

Ce qui est bon pour minou est bon pour pitou.

Je viens d'écrire un courriel assez explicite à une agence qui m'avait demandé de modifier une phrase que Google considérait maintenant comme un spam et ignorait de l'afficher lors d'une éventuelle recherche. Par simple curiosité, je lui ai demandé de m'indiquer l'endroit où je pouvais voir le lien vers mon site. Aucune réponse. Je lui ai donné 48 heures avant de retirer le lien. Je ne m'attends pas à recevoir une réponse.

Il m'apparaît évident que la seule chose intéressante pour eux est le chiffre du pagerank.

Futur partenaire, traiter les gens comme vous aimeriez être traité, pas comme un simple numéro.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire