mardi 15 avril 2014

République Dominicaine - Wyndham Dominicus palace


Ce billet n'enlève rien à la détente et au plaisir vécus à la Romana. Ce n'est pas que je n'ai pas apprécié mes vacances, au contraire, un peu de soleil dans un Québec pluvieux, morne et aux bancs de neige sales ne peut faire que le plus grand bien. Il s'agit de mes observations personnelles comparativement aux précédents hôtels visités. 

Je reviens d'une semaine de vacance à la Romana, en République Dominicaine, et de voir la pluie tomber, un déluge prévu de 30 à 40 millimètres, ça me rappelle comment ça me manque de flâner sur la plage et ne rien faire de la journée sous un ciel bleu sans nuage.

Le Wyndham Dominicus palace n'a de palace que le nom. Pas que la place soit laide, mais pour avoir indirectement fêter le vingt-septième anniversaire de l'hôtel, ça me fait dire qu'un investissement de quelques millions, surtout pour moderniser les chambres et les piscines, seraient plus que bénéfique.

C'est mon quatrième voyage dans un hôtel tout inclus et malgré ses quatre étoiles, c'était le moins attrayant.

Une des preuves que je peux vous soumettre est l'absence d'un bar dans lequel nous pouvons nous servir à même la piscine. Ce détail peut sembler banal, mais c'est devenu la norme dans ces hôtels du Sud. Il n'y avait pas de serveur ou serveur qui se promenait autour de la piscine pour demander si nous désirons un drink.

La chambre n'a rien de spectaculaire, même si nous y restons que pour dormir
et la salle de bain, que je n'ai pas pris en photo, est obsolète.
La chambre n'a rien de spectaculaire. Deux lits queen, meubles élimés, salle de bain avec un bain en porcelaine muni d'une vieille pomme de douche. Il faut laisser une carte de la chambre dans un appareil au mur pour que l'air climatisé fonctionne sans arrêt et actionner la lumière et le fan de la salle de bain.

Vous allez dire que je chiale, que mes vacances ne sont pas dans la chambre, c'est vrai, mais c'est un bon indicateur de la différence de qualité entre certains hôtels.

Les deux buffets offrent des repas corrects. Le déjeuner et le dîner proposent toujours les mêmes mets tandis qu'un thème journalier agrémente les soupers. Ma blonde a attrapé la tourista et pendant 24 heures, elle a combattu la maladie à coup de médicaments et de repos. Au moment où j'écris ces lignes, moi-même je ne file pas, symptômes semblable à un rhume et intestins au travail, ma blonde tente encore de récupérer ou combat je ne sais quoi. Est-ce la faute des repas? Je ne saurais le dire, je ne fais que relater des faits.

Nous avons aussi essayé les restaurants à la carte. Le méditerranéen (café restaurant) et l'oriental (Bambu). Correct sans plus. Bon service et absent de clientèle. Y allions-nous trop tôt? Peut-être, personnellement, je n'aime pas manger à 20 heures.

Je dois absolument dénoncer ce que les cuisiniers appellent sirop d'érable qui est en vérité du sirop de maïs. Honte à vous! Vous ne tromperez pas un québécois amateur des produits de l'érable!

Je ne sais pas à quoi je m'attends, mais à chaque fois que je me présente à un nouvel établissement, je m'attendais à plus. J'aimerais qu'on me surprenne avec un repas incroyable, un design intéressant, des chambres spacieuses et modernes, etc. Prend un cinq étoiles allez-vous m'écrire. Vous avez sûrement raison!

Vue de notre chambre, c'était très jolie.

La plage est magnifique quoique les fumeurs y voient un cendrier format géant. Malgré cela, le sable est chaud et doux et il n'y a pas trop de roches sous nos pieds quand nous marchons dans la mer. Quand la mer était calme, quelques poissons nageaient très proche de nous.



Les employés sont serviables, mais comme dans tous ces pays, le pourboire augmente les chances d'obtenir un bon service. Je l'ai fais au bar et quand le serveur m'apercevait, il me souriait, me demandait comment j'allais et me servait avant les autres. Il fatiguait si je devais attendre.

La concierge devrait prendre exemple sur lui. Pas en pourboire, mais en service à la clientèle. Air bête, information erronée, elle devrait changer de poste.

Le personnel a peur que vous tombiez sur le sol, c'est pourquoi il y a des cônes indiquant "Wet floor" partout. L'objet reste en place toute la journée même si ça fait dix heures que la moppe a été passée. Mon plaisir était de les déplacer à des endroits inusités. J'ai compté jusqu'à cinq cônes autour de la piscine.

Il y a beaucoup d'Européens. La chaîne appartient à un groupe franco-italien qui semble promouvoir leurs hôtels à leurs clients européens surtout des Italiens et de Français.


 

J'ai l'air bien sévère. J'ai quand même bien aimé ma semaine et nous avons pu relaxer. Plusieurs faussetés sont présentes sur Tripadvisor (ou je ne les aies tout simplement pas vécues). La chaîne incite la clientèle à critiquer leur hôtel sur ce site.  Est-ce que nos malaises viennent de l'établissement? Je l'ignore. Dans ce cas, ce serait le gros point négatif. Y retournerais-je si j'avais le choix? Non. J'essaierais un autre hôtel. Bon rapport qualité/prix.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire