lundi 14 avril 2014

Ma vie sous le règne d'Hitler - Günter Gallisch

Günter Gallisch est jeune lorsque Adolf Hitler et le parti nazi accèdent au pouvoir. Le berlinois a vu la capitale du IIIe Reich et l'Allemagne se transformer afin de se préparer à la guerre. Il nous raconte son histoire, pas celle des historiens et des vainqueurs.

Détrompez-vous, la guerre n'a rien de spectaculaire et elle n'engendre que souffrance, haine et mort. L'auteur n'a pas participer aux plus grands moments de la Deuxième Guerre mondiale, ceux qui nous ont été racontés jusqu'à plus soif comme le débarquement de Normandie ou la bataille de Stalingrad.

Gallisch a vu et vécu la paranoïa collective d'un peuple. Les allemands vivaient dans une pauvreté extrême due aux dédommagements incluent dans le traité de Versailles, armistice que plusieurs vétérans de la Première Guerre mondiale n'avait jamais accepté, surtout Hitler.

Le parti nazi était un parti parmi les trente autres présents en Allemagne à ce moment-là. Rien ne laissait présager l'issue malheureuse créer par l'élection de Hitler.

Gallisch a refusé de rejoindre les jeunesses hitlériennes et a plutôt suivi la marine. Il a presque vécu entièrement la guerre en Norvège.

Si ce n'était de sa force de caractère et de son courage a affronté les officiers et sous-officiers qui, à un moment donné, l'avaient pris en grippe, l'auteur n'aurait jamais pu écrire ce livre, il serait un mort parmi les plus de 50 millions de la Deuxième Guerre mondiale. Günter Gallisch a vu de ses propres yeux Hitler, Goebbels, Goering, etc. lorsque le futur fuhrer discourait devant les foules ou passait tout simplement devant le peuple dans sa voiture officielle.

Il nous raconte la vie de soldat et d'occupant, un rôle sans gloire et détesté par la population norvégienne.

L'écriture est simple et efficace. On ne se perd pas dans les mots à cent piastres et le lecteur comprend ce qu'on lui raconte. L'auteur ne tente pas de justifier les raisons de la guerre, de l'holocauste ou autres, il nous raconte ce qu'il a vécu pendant cette période.

J'ai adoré ce livre. Habituellement, l'histoire est écrite par les vainqueurs et de connaître la vie misérable que les soldats allemands devaient endurer est plus qu'intéressant. Si vous êtes un passionné de la Grande Guerre, vous devez lire ce livre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire