lundi 24 février 2014

Cinq jours après le retrait du plâtre

Je peux maintenant, sans atteindre une parfaite dextérité, exécuter les gestes suivants :


  • beurrer mes toasts (ç'a l'air niaiseux, mais je devais immobiliser mes toasts sur mon plâtre et étendre le beurre ou la confiture en sens inverse).
  • écrire (pas évident parce que ce geste sollicite des muscles ou tendons que je ne soupçonnais pas l'existence, mais c'est toujours mieux qu'avec la main gauche).
  • serrer le poing (le bout des doigts ne touchent pas la paume de la main, mais au jour 1, ils restaient complètement immobiles).
  • utiliser la souris de la main droite
  • conduire ma voiture manuelle (la première fois, je ressentais une douleur lorsque j'utilisais les vitesses du haut, maintenant c'est beaucoup moins pire, même si je dois forcer un peu plus que je le devrais).
  • boucler mes lacets (pas facile, mais j'y parviens)
À suivre... ça fait juste cinq jours et le médecin a dit 3 semaines. Ce sont les petites victoires qui permettent d'avancer.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire