mercredi 18 décembre 2013

Les déceptions de Grand theft auto 5

J'ai terminé le jeu depuis quelques semaines et je suis avancé dans les missions alternatives. Je m'attendais à pouvoir satisfaire mes pulsions sadiques, c'est-à-dire jouer juste pour descendre du monde, ce dont je ne peux pas faire.

Voici quelques raisons qui font qu'après l'émerveillement de GTA 5, le jeu devient une déception :


  • Comparativement à Liberty City, Vicewood n'est pas densément peuplé. Excluons la partie désert au nord de la carte pour se concentrer sur la ville. Il y a du monde, mais pas assez pour faire les imbéciles et liquider tout le monde sans raison en leur tirant dessus ou en les frappant avec notre véhicule.
  • Il n'y a pas assez d'endroits où nous pouvons entrer. En enlevant Burger shot et Cluckin' bell, Rockstar aurait dû penser à nous offrir l'opportunité d'entrer à d'autres endroits. Je ne parle pas de 24/7 ou des magasins de vêtements dans lesquels nous ne pouvons pas assassiner froidement la commis à la caisse (nous pouvons faire nos crimes au 24/7). Il n'y a pas de restaurants, de bars (hormis le bar de danseuses dans lequel nous ne pouvons rien faire de meurtrier (en passant, bonne idée de dévoiler entièrement les seins des danseuses, ça fait plus réaliste)), etc. Je ne compte pas le nombre d'heures passées à placer des autos en file indienne au Cluckin' bell en plein centre-ville de Liberty city, de liquider tout le monde parce que plus personne ne peut se sauver et de créer une explosion en série quand la police tenter m'arrêter (personne ne peut sortir, personne ne peut entrer aussi). Ah que de plaisir sadique!
  • Parlant de police, elle est tout ce qu'il y a de plus énervante. En plus de nous poursuivre dès une première infraction, elle est dure et longue à semer. Même si tu te caches, ils te trouvent. La preuve, mon véhicule était en piteux état et je me suis caché dans une sorte de passage piétonnier sous l'autoroute. Sur le radar, je voyais les auto-patrouilles, elles me trouvaient pas et les étoiles clignotaient. Quand j'ai pensé que l'alerte était terminée, un policier a retenti devant moi et l'alerte a recommencé. Ça aurait été logique, surtout que l'achat de silencieux a été ajouté dans ce titre, que la police soit alertée si quelqu'un te voit et si on t'entend tirer des coups de feu. Là, comme disait mon ami Simon, c'est le professeur Xavier des X-men qui utilise ses pouvoirs pour nous retracer!
  • Rockstar semble avoir oublié ses petits jeux. Nous pouvons jouer aux dards, mais même s'il y a une table de billard, une table de air hockey, des jeux de QUB3D, ils sont inaccessibles. Les quilles ont disparus. Certes, il y a le golf et le tennis, ça aurait été quoi de laisser ces petits jeux disponibles? Trop lourd pour la console? Ce n'est pas vrai que c'est divertissant de faire un tour de grande roue et de montagne russe.
Comparativement à GTA 4, GTA 5 manque de choix pour les jeux alternatifs et le défoulement général. Acheter un endroit à vendre et recevoir un texto du gérant pour être informé d'un vol et qu'il faut faire quelque chose, tu t'y diriges et une fois rendu sur place, la lettre qui correspond à la personne avec qui tu devais parler a disparu, ce qui t'empêche d'intervenir, c'est assez poche comme option. Rockstar semble avoir misé sur le jeu en ligne. Et vous, quels sont vos points positifs et négatifs?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire