dimanche 25 août 2013

Restaurant l'académie

Il y a une vérité et un mensonge dans cette phrase : le restaurant l'académie attire les foules et offre des repas de qualité.

La vérité est qu'il attire les foules et le mensonge est ses repas de qualité. Voici donc pourquoi je ne remettrai plus jamais les pieds à cet endroit et ce, peu importe l'activité.

Le restaurant l'académie est situé à place Sainte-Foy, au deuxième étage, coin de la rue Bernardin-Morin et boulevard Hochelaga. Le restaurant présente une grande aire ouverte et la décoration tente de nous démontrer un endroit branché, d'un certain luxe, à prix abordable. L'endroit passe ce premier test, le problème n'est pas la déco.

La première fois que j'ai mangé à l'académie c'était avec ma famille pour le repas du jour de l'an (ou du lendemain, je n'en suis plus sûr). Quand il avait réservé les places, mon oncle avait demandé si l'académie possédait assez de sièges (boosters) pour enfants. La réponse avait été affirmative.

La réalité était tout autre. L'académie avait UN siège pour enfants et il était déjà en utilisation. Ma cousine aurait apporté ses sièges si la personne au téléphone n'avait pas répondu n'importe quoi. Ses jumeaux se sont assis sur des bottins téléphoniques qu'ils arrachaient les pages avec joie. Pour le repas, je n'ai pas souvenance de ce que j'ai mangé, donc je ne critiquerai pas.

La deuxième fois, c'était pour le party des fêtes de mon bureau. Nous étions jumelé avec un autre bureau. Confiné dans un coin, je pouvais à peine bouger et encore moins discuter avec les gens aux autres tables. Nous avions le choix d'une table d'hôte et j'avais choisi les crevettes. Quelle déception de voir cette assiette vide, aux crevettes naines, trop cuite. La serveuse semblait complètement dépassé par les événements et tentait de guider les plats que distribuaient ses coéquipiers. Ça a été bordélique toute la soirée.

Hier, c'était la troisième fois et ce n'était pas parce que je voulais y aller, je méprise profondément cet endroit. Cependant, ça n'arrive pas à toutes les années qu'on puisse fêter les 90 ans de sa grand-mère et j'aurais été un imbécile de me plaindre ou de ne pas me présenter.

J'avais le goût de pâtes et j'ai choisi des cannellonis. Oui, je sais, j'aurais pu choisir bien d'autres trucs comme de la viande, des fruits de mer ou de la volaille, mais j'avais envie de manger ce plat.

Wow, déception au centuple!

J'ai été servi le premier, un petit bol avec deux cannellonis qui baignaient dans une sauce rosée. Il y avait un peu de fromage, même pas une branche de persil. Les filles de mes cousins, dont l'une a deux ans et avait un repas pour enfant, du spaghetti dans un grand bol, savouraient des pâtes en plus grande quantité que moi. Le serveur guindé faisait son travail comme un robot. En voyant arriver mon repas (à 15,95, ce qui ne le vaut absolument pas), mon oncle croyait que je recevais mon entrée. Eh non, c'est mon repas! Une chance que les femmes ne mangeaient pas trop et j'ai hérité du surplus de poulet, filet de saumon et cuisses de grenouille!

J'avoue que les autres assiettes semblaient meilleures autant au goût qu'à la présentation.

Ma question est la suivante : pourquoi cet endroit est encore ouvert? Chaque fois que j'y suis allé, j'ai été déçu. Pourquoi ça tombe sur moi, puisque l'établissement semble afficher complet ou du moins, il a une bonne clientèle. C'est un des restaurants les plus surévalués et il ne vaut pas le détour. Mon repas ressemblait à du Normandin, avec plusieurs dollars de plus sur la facture.

Sans oublier qu'un de mes oncles avaient acheté une carte-cadeaux de 50$ pour ce restaurant et quand le serveur est venu pour ajouter la différence du montant de la facture sur la carte de crédit, le serveur s'est plaint que la terminal proposait du pourboire que sur la différence et non pas le montant total du repas. Quel manque de savoir-vivre, mon oncle lui aurait donné son argent sans qu'il pleurniche. Il lui a donc offert un Wilfrid-Laurier!

Un petit conseil, n'essayez même pas.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire