dimanche 17 mars 2013

Ô sixième sens

Si vous désirez une expérience complètement déstabilisante, choisissez le restaurant Ô sixième sens sur la rue Germain-des-prés à Sainte-Foy.

Lorsque vous entrez, vous accrochez votre manteau sur un cintre et l'hôte (ou hôtesse, à ma visite c'était un hôte) vous demande d'éteindre les cellulaires. Il ne doit y avoir aucune source de lumière dans la salle à manger.

L'hôte nous a demandé si nous désirons un accord vin, accord bière ou aucun accord (par exemple, mon ami qui était avec moi ne consomme pas d'alcool, il a arrêté son choix sur aucun accord).

Les serveurs sont tous non-voyants. Nous devons profiter de la salle de bain avant que le serveur nous dirige à notre table. Nous faisons alors le petit train, la main sur l'épaule de notre ami devant nous. Nous traversons un grand rideau noir puis un second.

Voici alors le choc : nous sommes plongés dans le noir total. Aucun source de lumière. Nous avons peur de nous barrer les pieds dans le tapis ou une chaise, nous avançons donc à petits pas. Le serveur nous arrête à notre table, il demande de choisir une place sur une chaise ou la banquette et nous y prenons place à tâtons.

Je sais que mes amis et ma blonde sont proches de moi, mais je ne peux les voir. Je me guide au son de leur voix. Ça prend quelques minutes avant d'être à l'aise dans les ténèbres.

Chaque service comprend de petits ramequins, trop petits, dans une grande assiette accompagné de la consommation comprise dans l'accord demandée par l'hôte à notre arrivée. Nous avons une fourchette, mais dans le noir, c'est assez compliqué de piquer notre nourriture. Personne me voit, je prends les mains!

Les trois services sont présentés de la même façon. Quand nous avons terminé notre repas, nous allons rencontrer une serveuse qui nous montre et explique les boissons et les mets que nous avons eus. Derrière une grande fenêtre, trois gros chiens roupillent sur leur coussin.

L'expérience est super et nous l'avons tous apprécié. Personnels courtois et attentionnés, ils savent nous mettre à l'aise. Il n'y a aucun menu à consulter et ne faites pas le saut, la facture est salée, très salée même. C'est l'un des points faibles de notre expérience sixième sens. J'ajouterai ce que ma blonde m'a dit : nous allons avoir faim dans deux heures.

Autre point faible : les portions sont insuffisantes et à mon avis, le repas ne vaut pas ce prix. L'aspect noirceur, dirigé par des gens aveugles et serviables mérite d'être souligné par son originalité. Nos deux heures ont passé à vitesse éclair. Vais-je y retourner de mon plein gré comme je le ferai chez St-Hubert par exemple? J'en doute, sauf si j'accompagne des amis ou de la famille.

Une portion des recettes bénéficient à des organismes pour aider les non-voyants. C'est une très belle cause!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire