mercredi 13 février 2013

Marc Ouellet, le candidat québécois papable

Voilà quelques jours, Benoit XVI a indiqué qu'il abandonnait son poste au Saint-Siège. Il démissionne parce que sa santé ne lui permet plus d'exécuter les tâches pour lesquels il a été élu. C'est une bonne décision puisque l'agonie de Jean-Paul II, qui n'arrivait plus à tenir sa tête, était d'une grande tristesse.

Petit peuple que nous sommes, voilà que le bad trip de l'élection de Marc Ouellet au poste le plus important de la chrétienté surgi à nouveau.

Sommes-nous ou désirons-nous être un État laïc ou religieux? Les églises sont démolies et font place à des condos et les paroisses qui avaient tant d'églises se regroupent en une seule faute de croyant(e)s et par souci d'économie.

Ceci est complètement ridicule. Que Marc Ouellet ait la possibilité d'accéder au poste de pape est une nouvelle, elle l'était également lors de l'élection de Benoit XVI, mais en première page des journaux papiers et en ligne, c'est de la folie pure et simple.

Dois-je vous rappeler que nous avons déchiré notre chemise sur la place publique pour le retrait ou la conservation du crucifix au parlement? Voici la petite histoire du crucifix au parlement. Débat qui a refait surface à l'élection du PQ via la députée Djemina Benhabib rendu célèbre par l'attaque du maire de Saguenay, Jean Tremblay.

Nos grands-parents sont très âgés. Celles et ceux qui étaient sous l'emprise du clergé et leurs enfants, les baby-boomers, vont commencer à disparaître dans une vingtaine d'années. Ces derniers n'auront su renouveler la population. Ce sera l'hécatombe et la chute démographie de la population québécoise et des croyants. Ils seront octogénaires et que voulez-vous, la mort fait partie de la vie. Les autres religions prendront alors le dessus. Il y aura alors plus de Mosquée et de Synagogue au Québec que d'église. Je dis n'importe quoi? On en reparlera dans une vingtaine d'années.

Pour le moment, les médias vibrent Marc Ouellet, c'est complètement disproportionné comme réaction et tout d'un coup, nous laissons tomber nos belles philosophies de laïcité. Est-ce que les québécois seraient bi-polaire?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire