mercredi 6 juin 2012

Traqueurs Inc. - Nocturne - Marie-Ève Dion


Remyelle, Mike et Frank dirigent l’entreprise « familiale » Traqueur inc. Après l'appel d’un client, ils enfilent leurs tenues, masque, costume, gadgets divers et vont affronter les démons sous leurs différentes formes. Un jour, Mike congédie sa sœur qui doit travailler « à son compte » avec une recrue. Mais c’est plus compliqué que ça…

La nouvelle saveur du jour : Surnaturel.

Parce que oui, ce livre est entièrement inspiré de cette série. Sam et Dean Winchester sont des frères qui, au début de la série, combattaient les démons de l’enfer (monstres divers pigés dans les légendes urbaines et les croyances populaires) pour venger la mort de leur mère par le démon aux yeux jaunes. Ensuite, quand leur père est tué par le même démon, cela devient l'objectif ultime. Quand la conclusion de ce duel est révélée, la série prend le tournant confrontation anges contre démons, enfer contre paradis.

Ici, à la place d’éplucher les journaux à la recherche de mort suspecte, Traqueur inc. reçoit des appels de gens qui ont vu des vampires, spectres, loup-garous, goules, etc. Dès le premier affrontement, les membres de l’équipe sont terriblement mutilés. Comment peuvent-ils retourner affronter une autre entité avec leur corps aussi mal en point et en si peu de temps, les appels se succédant à quelques heures d'intervalle?

L’auteure se permet même de faire sortir Remyelle de l’hôpital sans intervention du personnel médical pour qu'elle demeure alitée sauf les timides protestations d’une infirmière.

Marie-Ève Dion pousse l’audace jusqu’à utiliser les mêmes signes distinctifs que Surnaturel. Dans la série, quand un démon est battu, il quitte son hôte par la bouche sous forme d’une épaisse fumée noire. Dans ce livre, à deux reprises, l’auteure mentionne que de la fumée noire s’échappe des plaies de la victime.

Elle s’inspire tellement de la série que lors d’un combat, des Traqueurs sont propulsés sur un mur et ils ne peuvent plus bouger. A-t-elle vu la série avant d’écrire ces lignes? Et le comité de lecture ou le directeur littéraire n’y a pas vu de ressemblances? Pourtant, ça saute aux yeux!

Remyelle a un patois : eh merde! OK, c’est charmant. Mais l’auteure utilise tellement cette expression que cela devient agressant. Même chose pour les deux frères qui ont eux aussi un patois… à la française. Je m’explique. La narration à la première personne, (ici, je lève mon chapeau sur l’efficacité de l’écriture et du rythme) s’approche du joual, ça n’en est pas, mais c’est très proche. Eh bien, tous les patois sont eh merde, putain et bordel. Quoi? Même pas fuck, bitch ou shit qui sont devenus maintenant la « norme » chez les jeunes, même si Jessica Paré nous a fait l’honneur d'un de nos jurons colorés dans la série Mad Men…

À mon avis, même un crisse ou un tabarnak auraient été plus pertinent parce que le choix narratif est adéquat à ce style.

Lors de ma lecture, j'ai remarqué que tous les personnages « pouffe de rire » et l’auteure nous pouffe cette expression à plusieurs (trop) d'occasions.

L'un des évènements majeurs du livre, qui devrait nous inciter à acheter la suite, est la possibilité d'une guerre contre les démons. Surnaturel a fait 2 ou 3 saisons sur ce sujet, ça s'appelait l'apocalypse.

L’auteure de 19 ans ne peut dissimuler son manque d’expérience en relations amoureuses et personnelles (à cet âge, on commence à peine à vivre, ce qui n'est pas un défaut, loin de là!).

Remyelle désire Louis, mais ça n’en finit plus d’hésiter de coucher ensemble. OK, parfait pour les premières rencontres, c’est une attitude respectueuse de l’autre, mais ça devient une farce tellement Remyelle repousse Louis dès qu’il s’apprête à lui retirer sons soutien-gorge ou qu’elle se retient de céder à ses pulsions lorsqu'elle voit un morceau de peau de son homme. Ça fait épisodes de Watatatow ou pour les plus vieux, Chambres en ville!

Quand ça arrive, on se dit qu'il était temps qu'ils se déniaisent!

En outre, cacher son véritable emploi à Louis, un médecin très naïf à qui elle fait croire que son travail est dans une garderie ou un magasin, devient ridicule parce que le pauvre homme gobe n'importe quoi, et ce, malgré les blessures majeures de la jeune femme et ses frères. Il est médecin, rappelons-le. Il pourrait avoir accès aux dossiers médicaux, l’instant d’un soupçon. Pas du tout, c’est l’archétype du prince charmant beau et docile.

Je dois reconnaître une chose : l’auteure connaît son sujet, les démons. J’ai écrit un torchon voilà quelques années sur les démons, mais j’avais quand même lu plusieurs livres à ce sujet. Je ne suis pas un expert, mais les différentes explications que l’auteure nous sert tiennent la route. Par exemple, l’ordre hiérarchique chez les démons et leurs pouvoirs.

Comme on me l’a si souvent répété et que je semble incapable moins aussi de le faire, tout a été écrit, c’est la façon de le raconter qui doit changer.

Faites votre idée en achetant ce livre ici.

21 commentaires:

  1. N'ayant jamais vu la série Surnaturel (n'essayez pas de me la vendre, je m'en fous éperdument), je ne peux pas juger sur les ressemblances, mais d'après le scénario dont tu nous fais part, excepté si je l'aperçois dans une librairie usagée à 2$, je ne le lirai jamais. Les clichés sont gros comme le bras de The Rock, les liens dont tu parles avec la série puent la pâle copie et les minces avantages ne sont pas suffisants pour me convaincre de me laisser tenter...

    Encore une fois, je ne veux pas juger le livre, mais si je me fie à ce que tu dis sur Traqueur Inc, je trouve encore plus étrange qu'une maison d'édition accepte des écrits de telle sorte, copiés sur une émission à succès, alors qu'on reproche à certains auteurs de manquer d'originalité parce qu'ils s'inspireraient justement de ladite série.

    Où est la vérité?

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. J'ai lue toute la série et je peux vous assurer que vous vous trompez éperdument, l'histoire est remplie de suspense allant même nous faire douter de notre monde. Nous faisons des découvertes étonnantes et le vocabulaire peut-être très poussé.

      Effacer
    2. Écrire en Anonyme révèle un manque de courage et surtout laisse un doute sur le fait qu'il s'agit peut-être de l'auteure elle-même qui défend la médiocrité de sa série.

      Effacer
    3. Je suis une autre personne anonyme, car moi j'ai pas de blog et je ne veux pas en avoir, mais ce que tu fais est de la diffamation, c'est complètement horrible de faire cela, bien sure, on est un pays libre, on est sur le net, oui mais ça reste de la diffamation! Tu devrait dire ton opinion et surement pas dénigrer l'oeuvre littéraire d'une autre personne, surtout sa première séries. Et sincèrement ce livre n'est certe peut-être pas le meilleure au monde, mais il n'est pas médiocre! Esbé77 : Fis toi pas à des avis qui dénigre ainsi des oeuvres et fis toi au tien, le tome 1, coûte pas cher alors je te conseille de le lire, l'auteur à un groupe facebook et si tu as des avis CONSTRUCTIF, dis le lui, sa lui fait plaisir d'avoir des avis sur quoi améliorer, car personne n'est parfait, même toi Benoit!

      Effacer
    4. Cher anonyme, tu aurais pu écrire ton nom et blogger l'aurait publié en blanc comme anonyme.

      Diffamation, est-ce le terme et la nouvelle mode quand on n'est pas d'accord avec l'oeuvre de quelqu'un? Je l'ai dis et je le répète c'est un plagiat manqué de surnaturel.

      Ma prochaine critique sera le tome 2, que Dieu me pardonne si je fais de la peine.

      Effacer
    5. (Btw, je ne suis pas l'auteur des 2 premiers messages.)

      Non, ce n'est pas de la diffamation d'affirmer que tu n'aimes pas. Ce qui est de la diffamation, par contre, c'est de blaster ceux qui commentent qu'ils ont aimé malgré tout, en affirmant que l'oeuvre est médiocre, que tu vas en rire, etc. Ta critique porte son sens, mais tes commentaires en bas de page sont diffamatoires.

      Diffamation: porter atteinte à l'intégrité ou a la réputation de quelqu'un. Expliquer pourquoi l'oeuvre est selon toi médiocre, ça va. Rire de l'auteur parce qu'elle l'a écrit, non.

      Puis-je pointer qu'il est contradictoire d'encourager la liberté d'expression dans le titre de ta page, mais de blaster le premier anonyme qui vient porter une opinion différente de la tienne? "Écrire en Anonyme révèle un manque de courage et surtout laisse un doute sur le fait qu'il s'agit peut-être de l'auteure elle-même qui défend la médiocrité de sa série."
      Ça, c'est de la diffamation.

      Sur ton blog, tu indiques "Si quelqu'un trouve le eBook gratuit, donnez moi le, que je rigole encore un peu", c'est non seulement encourager le vol, mais c'est aussi proche de la diffamation, puisque ce n'est pas constructif et que le message passé c'est "C'est suis tellement sûr que c'est mauvais que je vais en rire".

      Si tu n'as pas aimé l’œuvre écrite par une jeune fille de 16 ans à l'époque, 20 ans aujourd'hui, c'est cool, t'as expliqué pourquoi. Rien ne te force à lire le 2eme, alors que tu sais que tu ne vas pas aimer, surtout si c'est dans l'intention de le blaster. Tu aurais certainement plus d'intérêt à lire n'importe quoi d'autre et prendre une chance d'aimer ça et pas faire chier une nouvelle auteure qui cherche juste à débuter dans cette jungle.

      Effacer
    6. Les débats sur la liberté d'expression n'ont de pertinence que celle qu'on leur accorde. Dès qu'une personne se sent attaquée, hop, c'est la liberté d'expression qui l'est. À ce train, on devrait mettre tous les humoristes, écrivains, acteurs et plusieurs politiciens dans un immense cargo et les déporter vers Auschwitz, car d'une façon ou d'une autre, ces gens se sont moqué ou se sont fichus pendant des années d'autres personnes et ça leur a rapporté de l'argent... beaucoup même... alors liberté d'expression, on repassera.
      Tout ce qu'il y a là-dedans est une ligne guide, pas une ligne conductrice, mais guide, pour aider à savoir où on se trouve sur la coche et où on ne s'y trouve plus. Cela ne veut pas dire de faire 40 "Je vous salue Marie" (merci état Laïc) chaque fois qu'on pèche ou qu'on parle de travers.
      Et je pense que lorsque Benoit parle de se faire donner le ebook, c'est simplement pour illustrer le fait de ne pas avoir envie de payer pour, donc se faire donner un cadeau, est-ce un vol? Il faudra alors que je révise les textes de loi de mon oncle...
      Je suis pour la responsabilisation de l'individu, pas pour la sur-responsabilisation de l'état et pour cela, je ne peux être d'accord avec les thèmes trop faciles à employer de liberté d'expression et de diffamation. Ayant étudié en littérature, je puis dire que ces mots et expressions (et il y en a beaucoup plus que cela) sont trop souvent employées à tort et font non seulement perdre du sens aux mots mais font également perdre en crédibilité après un certain temps. La plupart du temps, les gens offrent une théorie pour supporter des faits au lieu de l'inverse et dans ce cas, on se sert de la gravité d'un mot pour exprimer son sentiment profond.
      La question devrait être: à quel point la critique vous a-t-elle touché? Et pourquoi vous sentiriez-vous insulté de la sorte?

      Effacer
    7. Bonsoir, je me suis retenue d'écrire, car l'auteure ma dit qu'il était inutile de commenter, mais je suis une de ses amies, alors je me dois de parler. Donc ce qui suis est MON AVIS, donc ne le prenez pas mal et si vous voulez sortir une de vos répliques ridicules, dîtes-là, mais ça m’atteins pas le moins du monde :).

      La critique est correcte, même si je suis pas d'accord 100% avec ce qu'il dit. Parce que oui il y a des ressemblances avec Surnaturelle comme tu dit, mais la plupart des livres (film aussi)que j'ai lue et qui parle de démon, sa sort tous ou quasiment tous par la bouche et sa devient généralement la norme quand on parle de démon dans des livres.(Et il y a beaucoup de ressemblance dans les films/livres parlant de démon, alors c'est normal) Donc dans sa critique je le trouve quand même correcte.

      Ce qui m'a personnellement frappée est la méchanceté de ses propos dans les commentaires, sincèrement si je publie mon livre que cela fait 3 ans que je pense et que je tricote pour bien l'écrire et que j'entends du monde dire : Que c'est médiocre ou déjà étonnant s'il y a un suite, sa va me blesser incroyablement, car médiocre excuser moi mais dans mon vocabulaire c'est pire qu'un torchon, Traqueurs n'est point un torchon, il n'est pas parfait je l'accorde, mais pas une horribilité, simplement un livre, qu'on va lire pour le plaisir de se détendre ou pour vivre une aventure dans le corps d'une personne et dans un décor autre que le notre. mais je déteste quand le monde dénigre un œuvre, surtout quand je sais que la personne y a mis tout son cœur pour l'écrire et qui se donne à fond dans ses projets! Donc l'insulte viens des commentaires et non de la critique en tant que telle.

      Donc je vous souhaite une bonne soirée, je ne faisais que passer dire mon opinion.

      Effacer
  2. Tu as vu l'épisode du démon qui se prend pour le comte Dracula et qui compare les frères Winchester à Van Helsing!

    Ce livre n'est pas un plagiat, mais les similitudes sont trop évidentes surtout quand le lecteur a suivi la série.

    Tu demandes où est la vérité. Je me souviens d'un éditeur qui a publié, voilà quelques années, la version intégrale d'un livre qu'une auteure avait plagié. Certes, les éditeurs ne peuvent pas tout savoir, mais Surnaturel est encore diffusé à la télé et on peut acheter le coffret si on comprend bien l'anglais ou le portugais...

    RépondreEffacer
  3. Je n'ai jamais écouté Surnaturel alors je ne verrais pas les similitudes. Par contre, je peux te dire que chez ADA il n'y a pas de direction littéraire ou de direction éditoriale, donc à part le lecteur de manuscrit et le réviseur qui corrige les fautes, tout le reste incombe à la faute de l'auteur.

    RépondreEffacer
  4. Ça explique bien des choses... Merci Mathieu.

    RépondreEffacer
  5. Déjà surprenant de se rendre au numéro 3...

    RépondreEffacer
  6. qui sais si il va avoir le troisième tome de traquer inc

    RépondreEffacer
  7. ou si quel qu'un connaiserais un livre du même jars merci

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Pour les fans de la SUPERNATURAL ( SURNATUREL en français) il existe des novelisations de la série qui
      sont publiées en anglais. Je ne sais pas si ou quand elles vont être traduites. Le meilleur livre du lot est BONE KEY, Dans l'ensemble, ces livres sont de moyens à excellent...
      Valérie Bédard
      Pour revenir sur le livre de Marie-Ève Dion, que j'ai lu dans le but d'en faire une critique pour une revue, il faut reconnaitre que c'est l'oeuvre d'une débutante, qui réussit quand même à capter l'attention du lecteur. Si je n'ai pas fait la critique du livre en question, c'est que j'étais mal à l'aise avec la TRÈS grande similarité avec la série SUPERNATURAL. Dans SUPERNATURAL, les frères Winchester, Sam et Dean, chassent les démons, fantômes et créatures surnaturelles. Dean est l'aîné, d'allure "toffe" et propos ironiques. Sam est le cadet...Plus intellectuel et poli. Ils ont perdu leur parents, tous les deux chasseurs, tués par un démon aux yeux jaunes. Dans le livre de Marie-Ève Dion, Mike est l'aîné des traqueurs, toffe et moqueur, Mike est celui du milieu, plus intellectuel et poli, et ils ont une petite soeur Rémyelle. Leurs parents à tous les trois étaient traqueurs et sont mort tués par un démon aux yeux blancs. Les autres défauts relatés par Benoit Bourdeau sont malheureusemnt bel et bien présents dans le livre. Aus USA, si la série de Mlle Dion avait un certain succès financier, elle risquerait d'avoir les producteurs de SUPERNATURAL sur le dos. Elle a intérêt à se dégager de ses influences!
      Valérie BÉDARD
      Et en passant, dire qu'on n'a pas aimé un livre,et expliquer pourquoi, ce n'est pas de la diffamation. Si on veut publier professionellement, on a intérêt à avoir la couenne un peu plus dure que ça...

      Effacer
  8. À Sébastien,
    la série PSYCHO BOYS de Michel J. Lesvesque pourrait t'interresser, ses autres livres aussi... Je lis beaucoup de fantastique et d'horreur. Si l'horreur t'intéresse, je te suggère AGONIES et EXODES de La Maison des Viscères...
    Ce sont trois histoires par livres. Je te recommande de commencer par EXODES. En ce moment je recommande à tous VIVANTS ( Warm bodies) publié chez Bragelonne en français. Encore meilleur et plus "songé" que le film!
    La série de livre de Nancy Collins SONJA BLUE, publiée il y a une dizaine d'années au moins ( je crois que c'est chez J'AI LU) est aussi excellente et vaut le détour. En fait, pas mal tout ce qu'a écrit Nancy Collins...
    Et pour les amateurs de zombies: vous devez lire WORLD WAR Z de Max Brooks!!!
    Bonne lecture,
    Valérie Bédard

    RépondreEffacer
  9. moi j'aime vraiment ces livre bien que je nlai pas payer cher ... le prix ne fait pas la qualité de l'auteur et personnelemtn ''accro'' au démons et toute choses paranormal je ne voie pas de ressemblance entre surnaturel ( que j'écoute ) et les personnages ... Les vampires ne sont pas du tout pareil a tous ceux quon voie dans les films et séries cest deja ca !!!J'AIME J'AIME J'AIME

    RépondreEffacer
  10. J'ai lu ta critique sur "Traqueur inc" comme quoi il y avait des ressemblance avec la série surnaturel. Et je me suis m'y a réfléchir sur ce que tu penserais de l'oeuvre de Suzanne Collins . Très bon livre, 300 000 exemplaires vendu au Québec une idée original un.....Quoi.....Qui Koushun Takami et Takami Kōshun.....Battle Royale....t'es sure.....mmmm finalement madame Dion n'est pas la seul à s'inspirer de quelle que chose qui a déjà existé. Écrire un roman ne date pas d'hier et trouver quelle que chose d'original l'est encore plus. Même Dan Brown s'inspire des mythes sur les francs maçons et autre fraternité secrète donc si une partie de la télé série a été un sorte d'inspiration ou est le mal. Pour ta critique sur le fait quelle est toujours blessé et que tu trouves ça un peu irréaliste, c'est un roman donc que le personnage sois plus endurante que la normal peu être possible. Autre signe que c'est un roman "fantastique" y'a des démon, fantôme et autre chose paranormal à moins que tu côtoie loup-garou,vampire et démon dans la vrai vie,mà moi personnellement pas vraiment, ça reste un monde imaginaire. Et je suppose que tu ne doit pas être un fan de Buffy, une femme qui ce bat a main nu contre des vampires pas très convaincu. Mais si pour toi la vie réelle ce mélange avec le fantastique alors pour moi le médecin qui fouille dans mon dossier pour aucune raison surtout si je ne suis pas son patient ( si tu ma perdu je fait une référence au passage ou tu parle que son chum devrait fouillé dans son dossier parce qu'il trouve bizarre quelle soit aussi maganée) je le poursuit en justice et il risque d'être suspendu pour faute professionnelle. Pas sure qu'un médecin soit assez épais pour risqué un suspension en commettant ce genre d'erreur . Et si pour toi il manque de calisse et tabarnak suggestion Michel Tremblay tu devrait aimé. Pour finir je te suggère des livres sur des fait vécu ou des livres d'histoires. Les livre fantastique on trop de chose qui peut-être hors du commun et plus tu en liras plus tu risque de trouvé beaucoup de similitude entre de vieux film des année 70-80 et les télé-série d'aujourd'hui. Je respect ta critique, aucunement d'accord avec t'est propos. Très bon livre j'ai adoré, très bon divertissement parce que pour ma part un live , surtout un roman, est fait pour ce divertir....Non?????

    RépondreEffacer
  11. Effectivement, lire un livre est un divertissement. Tout a été dit, c'est la façon de le dire qui doit changer et ici, dans ce cas précis, l'auteure s'embourbe dans des ressemblances avec les frères Winchester.

    RépondreEffacer