lundi 11 juin 2012

A.N.G.E. Antichristus - Anne Robillard


L’A.N.G.E, l’Agence Nationale de Gestion de l’Étrange, travaille dans un domaine peu commun et presque personne ne connaît son existence. La division montréalaise doit combattre des êtres venus d’Europe et qui ne désirent rien de moins que la venue de Satan et la domination de la Terre.

Personnellement, je trouve que la division A.N.G.E est un mélA.N.G.E de X-Files, le FBI ayant deux agents qui travaillent à tous ce qui touchent le paranormal et encore une fois, et vous allez me trouver tannant et tenace, Surnaturel.

Puisque c’est le premier titre de la série, l’auteure prend le temps d'installer ses personnages (il y en a beaucoup, des agents, des directeurs, des directeurs nationaux, internationaux, des ennemis, etc.), ce qu'est l’A.N.G.E, ce qu'est l’Alliance (le groupe qui veut conquérir le monde), etc. L’auteure d’expérience a le sens du rythme et de l’enquête, les évènements se succèdent les uns après les autres sans nous donner de répit et c'est bien ainsi.

Je comprends pourquoi Anne Robillard vend autant de livres! Son écriture est efficace et simple à la fois. L'histoire nous divertit et on veut connaître la suite.

Là où je bloque, je devrais dire où j’ai une overdose, c’est l'intarissable combat entre le bien et le mal. Ici encore, le mal étant défini comme les suppôts de Satan, l’enfer et le prince des ténèbres. La bonne vieille morale chrétienne et le vocabulaire du catéchisme nous attendent à presque toutes les pages. Les boules de feu, les éclairs de lumière, la résurrection (oui, vous avez bien lu), etc., j'avoue que j’ai un trop-plein d’anges et de démons, de pouvoir et de tout ce qui touche de près ou de loin au bien et au mal à la sauce religieuse.

L’agence est dotée de technologies sophistiquées que les agents utilisent avec brio. Les ordinateurs à commande vocale ou les montres qui affichent des couleurs diverses selon l’importance de l’alerte. Futuriste, mais en même temps si perfectionné qu’on se demande qui peut les affronter si ce n’est que des êtres divins.

Quelques descriptions de caractéristiques de personnages m’ont dérangé. Un personnage fait un choix et le second personnage sait qu’il ne faut pas intervenir parce que ça ne fonctionnera pas. Par exemple : Hélène avait décidé de manger un sac de chips au ketchup et Roger savait que peu importe ses arguments, elle le finirait quand même. Rien de bien grave vous direz, mais cela m’a accroché.

La série a déjà plusieurs volumes à son actif. Je n’ai pas suffisamment accroché pour vouloir absolument lire une autre aventure. Peut-être vais-je me laisser tenter (ça se lit bien), mais je dois prendre une pause de cette vision de Dieu, du paradis et tout le bataclan pré-apocalyptique.

Acheter ce livre.

2 commentaires:

  1. Je ne dirai pas que je me laisserai influencer par ta critique, mais suffit de dire que je n'avais pas fortement envie de lire cette série et le portrait "X-Files/Surnaturel" qui semble en découler me décourage légèrement. Il est difficile d'offrir un re-nouveau aux lecteurs, particulièrement l'année de publication de cette série. Je suis cependant heureux de voir que son écriture t'as accroché dans le sens positif du terme.

    Le Bien, le Mal... deux mythes sur-employés qui, à l'époque, n'étaient que des vaisseaux à message pour que les gens puissent avoir des "inspirations", des "modèles à suivre". Mais aujourd'hui, on ne se cachera pas la vérité que le Bien et le Mal sont ce que chacun décide bien d'en faire: ce qui est bien pour l'un ne l'est pas forcément pour autrui, et c'est la dimension qu'il aurait été probablement intéressante d'inclure dans cet énième combat pour la Justice dans le monde. Ça aurait donné un souffle, une finale coup de poing ou une réflexion au lecteur, car avec le temps, nous sommes tous et chacun appelés à définir nos propres visions de ces "entités mythologiques" que sont le Bien et le Mal. La question qui reste à se poser est: Quelle est la vôtre?

    RépondreEffacer
  2. Je crois qu'elle a une dizaine de livres avec l'équipe A.N.G.E, ce qui n'est pas difficile étant donné le caractère fantastique/science-fiction. J'ai même trouvé des gadgets un peu trop poussé par les cheveux. Et les apparitions d'anges (du paradis) copiées sur Castiel et les autres anges de la série Surnaturel.

    Comme j'ai dit sur mon facebook, j'ai un trop-plein d'histoires d'anges et démons, de bien et de mal, de la fin du monde et de Satan qui revient sur Terre prendre nos âmes.

    RépondreEffacer