mardi 15 mai 2012

Les règles du jeu

Tiens, ça faisait longtemps que je ne vous avais pas parlé de mes parties de dekhockey. Je sais que ça vous passionne ;-) donc voici un petit contre-rendu.

Je joue dans un calibre plus faible (d) ce qui me permet de me démarquer. J'ai amassé 8 points en 15 parties et un 9e devrait être ajouté parce que le marqueur l'a oublié. La demande a été faite et le gars qui s'occupe du centre m'a dit que ça peut prendre un certain temps avant que la correction soit faite.

En jouant dans le d, je me rends compte qu'il y a du monde pas mal moins en shape que moi et surtout, qui ne savent pas jouer au dekhockey. Positionnement et surtout passer la balle semblent être compliqué pour certains.

C'est évident que des équipes vont chercher des joueurs talentueux, des gars qui devraient ou qui jouent déjà dans de forts calibres. Évidemment, cela cause un déséquilibre quand tout le monde ressemble à des cônes sur la surface de jeu.

Pas facile de faire respecter ou d'instaurer un règlement à ce sujet.

Je remercie les gars qui m'ont montré comment mieux jouer et je me félicite de les avoir écouter. Ce n'était pas toujours gentil, mais c'est entré dans ma tête. Des fois, l'action ne suit pas la théorie, mais j'y arrive pas mal. J'espère rejoué avec eux un jour.

Hier soir, je disais aux joueurs que je voyais une différence de calibre juste dans les sorties de zone. Déjà que l'équipe met moins pression sur mes erreurs. Par exemple, j'ai gaffé sur un but hier, mais j'en ai empêché combien dans la même soirée!

Et la vie n'est pas un jeu vidéo. Ton énergie ne monte pas quand tu t'assois sur le banc. Le bonhomme de 37 ans a plus de difficulté à suivre les jeunes de 22-23 ans.

Sur la surface, tu as des règles à respecter, les arbitres autant que les joueurs ont un rôle à jouer. La ligue aussi en sévissant quand ça dérape trop. Le système score étant probablement la meilleure idée.

À la ligue de dek de Beauport, on m'avait raconté que des équipes recrutaient des goons dans le but de se battre et bien sûr, ça dérapait. Avec un système qui récompense la discipline et qui donne des points si tu gagnes une période, si c'est 8-0 en première et que ça finit 8-2, tu es allé chercher 2 points de période.

Mon commentaire politique : idem dans la vraie vie. Il y a des lois, des injonctions à respecter et avec ce conflit étudiant qui perdure ont voit bien que la société québécoise est incapable de les faire respecter. Les gens se moquent des lois.

La vie n'est pas Grand theft auto ni les Sims. Tu dois étudier, réussir des examens, travailler, t'occuper de tes enfants et de tes parents, etc.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire