mercredi 25 avril 2012

Jour 3 - New York - Un peu de tout


Le troisième jour, nous avons décidé de nous promener un peu partout au lieu de payer pour un seul endroit qui nous prendrait des heures. Nous avons donc commencé par le plus grand magasin sur la planète, le Macy’s.

Euh… suis-je au Macy’s ou chez Zellers dans le quartier Saint-Roch (fermé depuis environ 15 ans, mais les nostalgiques se souviendront de l’état lamentable des lieux, comme tout le mail Saint-Roch d’ailleurs, heureusement détruit pour laisser place à une rue Saint-Joseph beaucoup plus conviviale et propre). Macy’s est un magasin. Lisez bien…magasin! Rien d’autre! Il y a plusieurs étages, il y a un restaurant différent à chaque étage, mais c’est tout croche.

Les carreaux au sol sont pour la plupart abîmés, il manque des lettres aux mots collés sur les murs, il manque des bouts de contreplaqués sur les comptoirs, les tapis sont sales et en général, le look est vieillot, un peu comme chez Korvette!

Nous sommes montés jusqu'au quatrième étages avant de quitter les lieux. Un magasin, c’est un magasin! Je n’ai aucune photo.

Nous sommes revenus sur nos pas pour nous rendre à Central Park. Nous n’avons pas marché très loin, un parc étant un parc qu’il soit petit, moyen ou gros. Oui, les activités, les facilités et l’entretien peuvent être différents, mais bon, tu ne vas pas loin avec cet argument! Par exemple, à Québec, le parc de la chute Montmorency est une véritable dump. Si ça n’a pas changé, tout est brisé et le minuscule parc pour enfants est caché avec des planches de plywood pour éviter que les enfants se plantent. À New York, hormis les vendeurs de parcours de Central Park à vélo ou en calèche, l’endroit est calme et correct.



Nous avons mangé chez Planet Hollywood. Nous avons regardé l’étoile noire, avec 2 Tie Fighters et 1 X-Wing qui tournent autour. Rocky et Jack Nicholson en Joker nous accueillaient en bas, près de la boutique. Si nous utilisions un endroit spécifique, des flashs de caméra, des cris de foule et un animateur nous invitaient à entrer.

Pour les maniaques de cinéma, vous pouvez admirer les vêtements utilisés dans certains films, des cadres avec des montages, des armes inventées pour certaines scènes, etc. Pas question de s’ennuyer. Cependant, comme bien des endroits, comme le Hard Rock Café, la bouffe laisse à désirer. Ça tourne souvent autour de pizzas, hamburgers, club, ribs, frites, etc.



Proche de notre hôtel, en face du Rockefeller center, il y avait une patinoire extérieure, un immense magasin Lego et plusieurs boutiques comme celui de NBC. À cet endroit, vous pouviez trouver des articles d’émissions diffusées à ce poste comme le célèbre Doctor Who. Quelle ne fut pas ma surprise, au deuxième étage, d'apercevoir des chandails TAPS. Je n’ai pas pu résister!




Nous n’avons pas veillé trop tard, car le lendemain, nous devions prendre le Subway pour nous rendre dans le quartier Jamaica, descendre à la station pour prendre l’Air train jusqu’à JFK et ce pour ne pas rater l'avion à 9h du matin. Nous avons dû quitter l’hôtel vers 6h et profiter des rues presque vides. C’était un gros contraste avec tout ce que nous avions vu les jours précédents. Direction : Montréal.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire