mercredi 21 mars 2012

Crépuscule vaudou - Jean-Marc Lofficier


En août 2005, alors que l'ouragan Katrina approche dangereusement de la Louisiane, Hugo Van Helsing, descendant de la célèbre famille dont l'un a combattu le comte Dracula, fera une enquête qui l'amènera à combattre les dieux vaudous. Plus il progresse, plus il comprend qu'il ne s'agit pas seulement d'incantation et d'appels aux dieux, mais qu'il a affaire à une véritable conspiration.

La première raison qui m'a poussé à acheter ce livre est ma lecture du guide de survie en territoire zombie. L'auteur explique la différence avec des zombies infectés au solanum et des zombies vaudous.

Dès le début, Lofficier nous plonge dans une fusillade dans un café en Louisiane. Le tireur fou hurle la gloire d'un dieu qui serait en réalité un personnage d'un jeu vidéo. L'enquête tente d'élucider les motivations de cette tragédie et parce que l'oncle de Hugo Van Helsing est l'une des victimes.

Cela tourne plutôt vers une enquête à la recherche de reliques vaudous. Aidé de ses amis, Van Helsing apprend peu à peu les objectifs de Legendre, le méchant Haïtien qui veut devenir un dieu.

L'intrigue est bien ficelée et nous tient en haleine. Dans cette histoire, l'origine de l'ouragan Katrina est une incantation vaudou de Legendre qui a pour but d'appeler les dieux et de les contenter. Legendre cherche les quatre objets qui lui permettront d'obtenir ce qu'il veut. L'oncle avait une de ces reliques, Hugo la cherche et Legendre la veut peu importe la méthode pour l'obtenir. Sur ce point, c'est du déjà vu des milliers de fois.

Au décès de l'oncle, Hugo hérite de Saint-Amadou, la maison de ses ancêtres. Legendre y envoie des tontons macoute assassiné Van Helsing et ses amis. Hugo survit et c'est à ce moment qu'il comprend la charge qu'il a sur ses épaules et pourquoi il doit mener l'enquête à bien. J'ai bien aimé le petit clin d'oeil au Québec et à son savoir-faire en matière de programmation de jeu vidéo.

Comme je l'avais prédit, on a droit à une invasion de zombies. Legendre ressuscite les cadavres du cimetière et ses derniers se précipitent sur la demeure Van Helsing à la recherche de nourriture. Une fois les habitants de la maison décédés, Legendre pourra prendre son temps pour trouver l'objet convoité.

Il y a un hic sur l'utilisation des zombies. Peut-être que les vrais connaisseurs peuvent y répondre, mais un zombie qui parle, pour moi, ça ne fonctionne pas. En effet, les tontons macoute, la première attaque de Legendre avant les zombies, ont tué le bras droit de Van Helsing, Zigor, et ce dernier revient en zombie. Soudainement, Zigor reconnait Hugo, ne l'attaque pas et pour prouver son amitié, contrôle alors toute la troupe de zombies. Il explique toute l'énigme à Hugo puisqu'il revient d'entre les morts. Cet aspect est non crédible pour moi.

Même l'oncle assassiné, Ohisver Van Helsing, est présent parmi les zombies et vient faire un brin de jasette à son neveu. Un zombie qui sourit, tend la main et réfléchit, pour moi, ça ne colle tout simplement pas. Par contre, toute l'utilisation autour de l'aspect vaudou est bien construite.

À la fin, nous avons droit à un court historique de la famille Van Helsing. Intéressant, en plus que l'auteur pige dans divers personnalités comme Edgar Allan Poe.

Vous allez passer du bon temps avec ce petit livre. Le format ressemble beaucoup à la collection Nova chez les 6 brumes sauf qu'il y a plus de pages (180 pages alors qu'un Nova a, en moyenne, 100 pages). J'ai bien aimé ma lecture.

Acheter ce livre.

4 commentaires:

  1. Pour l'information que tu cherches, les zombies infectés au "solanum" ne peuvent parler car ils sont morts et leurs corps infectés par un virus extrêmement puissant. Les zombies vaudous ne seraient, selon les dires, que des gens dans une très lourde transe, mais vu que tu dis que certains sortent du cimetière, je ne crois pas non plus à un zombie qui parle, même s'il est vaudou. Je crois que Lofficier a fait un melting pot des deux types de zombies, histoire d'avoir "le meilleur des deux mondes", mais s'ils parlent, il m'a perdu avant même de toucher à la couverture...

    RépondreEffacer
  2. Il y a une aberration avec les zombies, celui de dézombifier Zigor.

    RépondreEffacer
  3. Dézombifier... ça ressemble à la "dévampirisation" dansplusieurs films: tues le chef et tous les sbires redeviendront humains... et de plus, ce qui est un peu dommage avec l'histoire de Lofficier, c'est que les Van Helsing ne semblent plus pourchasser de vampires, mais des zombies. Peut-être une idée de départ pour une "franchise" où le protagoniste se battrait contre diverses créatures de l'imaginaire...

    RépondreEffacer
  4. En gros, Zigor reçoit une amulette qui lui redonne sa forme humaine. Évidemment, il a oublié son passage dans le royaume des morts.

    Je crois que oui, il y a une franchise. À quelques occasions, l'auteur faisait référence à une autre aventure. A-t-elle été écrite, je n'ai pas fait de recherche pour le savoir.

    RépondreEffacer