mercredi 16 novembre 2011

525-8123

Lors de mes déplacements de mon bureau jusqu'au début de mon itinéraire de facteur, j'utilise le taxi. Contrat octroyé par appel d'offre, c'est mon employeur qui règle ça et je crois que ce n'est même pas du monde de Québec, probablement Montréal et peut-être même Ottawa.

Taxi Québec, le 525-8123, me voyage depuis un bout. Avant la fermeture du 300, Saint-Paul, je travaillais aussi à Limoilou, dans un autre secteur, et j'utilisais les services de Taxi Québec.

Juste avant le déménagement sur la rue Joly, Taxi Québec a perdu le contrat au profil de Taxi Coop. J'ai eu du bon service avec la Coop.

Chaque matin, je reçois des coupons de taxi avec des montants précis ainsi que le lieu où je dois débarquer. Avec Taxi Coop, le montant s'élevait à 10,20$. Pour gagner l'appel d'offre, Taxi Québec a soumissionné à 7,75$. À 10,20$, le trajet arrivait très juste et il fallait que toutes les planètes soient alignées pour ne pas dépasser de coût. Imaginez maintenant à 7,75$.

Taxi Québec a 5 fois moins de voiture que Taxi Coop. Quand Taxi Québec a gagné le contrat, j'étais content pour eux. Le service s'est malheureusement dégradé et de beaucoup. Temps d'attente très long voire interminable et chauffeur qui t'enguirlande, ça fait pitié. J'aurais un commentaire personnel à ajouter, mais je crois que ça passerait mal et qu'on le sortirait hors contexte ce qui effacerait le message de ce billet.

Pour me rendre à la première adresse de mon itinéraire, le plus vite est d'utiliser l'autoroute. L'entrée est à proximité du bureau et à la sortie, je suis presque rendu à l'adresse.

Voilà deux semaines, un chauffeur pète sa coche parce que le montant sur le coupon n'est pas assez élevé, que je dois barrer son numéro quand je le vois et qu'il ne me prendra plus quand la répartitrice donnera mon nom. Insupportable.

Je porte plainte. Le chauffeur se défend en disant que je l'ai forcé à utiliser l'autoroute, que rendu à la hauteur du IGA, le montant est atteint, etc. D'après lui (et la plupart des chauffeurs veulent toujours avoir raison), c'est mieux prendre le trafic, les arrêts et les lumières rouge que l'autoroute et un seul stop. Argument sans conviction, mais bon, je m'en fous.

Ce matin, un autre numéro me prend. Il emprunte les rues. Je me tais même si d'habitude je suggère au chauffeur d'utiliser l'autoroute. Mon superviseur venait de me dire que les coupons sont faits selon les rues et non l'autoroute.

Le montant est atteint rendu à la même place qu'habituellement sur l'autoroute. Le chauffeur se met à me demander sans cesse qui va payer la différence, qui va payer le 2$, qui va payer, payer, qui, hein, qui, qui, qui??? Le chauffeur me demande même de ne pas claquer la porte quand je débarque. Maudit épais! C'est comme engueuler la caissière de la station-service parce que l'essence est trop élevé. Franchement.

Je dépose une autre plainte. La superviseure de Taxi Québec m'a demandé de mettre ça par écrit pour que le chauffeur passe au comité de discipline. Je ne sais pas si je vais le faire. Je veux que les chauffeurs se taisent sur les prix, point! Mon superviseur a aussi porté plainte pour moi parce que je l'ai appelé en sortant du taxi. Ça a déjà pas mal de poids d'après moi, surtout que ce chauffeur est banni de notre bureau.

D'ailleurs, un autre chauffeur m'a confié, la semaine passée, avoir hâte de perdre le contrat. C'est réciproque...

Ce n'est pas nécessairement mieux chez leurs rivaux. À mon retour de Floride, le chauffeur (mon commentaire à ajouter serait pertinent ici aussi) nous a fait chier de l'aéroport jusqu'à destination. Il ne savait pas où il allait, il fallait lui dire, sans oublier qu'il nous a fait payer plus cher que ce que nous devions. Saviez-vous que de l'aéroport à n'importe où, que ça coûte 11,95$ ou moins, il vous chargera 12$ (chiffre approximatif)? Bien sûr, si ça coûte 20$, vous allez payer ce montant ... Beau système communiste!

5 commentaires:

  1. C'est drole parce qu'avant, c'est Taxi coop qui était le probleme, quand on était au 300 st-paul!! Moi, je leur répondais toujours de faire une plainte a son patron parce que c'est lui le sans génie qui a soumissionné trop bas!!! Sylvain Robert!!

    RépondreEffacer
  2. J'ai eu le même problème avec Taxi coop. En plus de se pogner le coran qui crie dans les haut-parleurs de la voiture, tu te fais enguirlandé par le chauffeur parce que le montant n'est pas bon. Alors, je lui réponds ceci: est-ce que tu as pressé le bouton pour le temps parcouru ou celui de la distance? La réponse est toujours le premier choix. Hors, le contrat avec Postes Canada stipule que le chauffeur doit mettre son taxi mètre à distance parcouru au lieu de temps.

    La discussion se termine là. Et si il ne veut rien entendre, alors tu fais une plainte.

    RépondreEffacer
  3. De plus, les chauffeurs de Taxi Coop sont incapables de ne pas toucher leurs écrans tactiles. Tu embarques dans la voiture et déjà il pèse 3-4 fois pour se zoner avant les autres. Il ne regarde plus la route, il pitonne! C'est aussi dangereux que le cellulaire au volant qu'on voit partout malgré la loi, une vraie maladie!

    RépondreEffacer
  4. Je comprends votre situation..et celle des chauffeurs de taxi...étant chauffeur de taxi...mais comme chauffeur de taxi je suis heureux de vous avoir comme client...vous etes des clients garanti a chaque matin et ce 5 jours semaine...donc je suis content et je suis sure d'etre payé...mais une solution que l'industrie devrait envisagé c'est de soumissionner le cout réelle qui est fixé par la Commission des Transports du Québec ou de fusionner les compagnies de taxi...et vivre la liberter d'expression de pensé...bonne chance...Suggestion de réponse que vous pouvez dire a c'est chauffeur de taxi...si tu n'est pas content du prix tu as 2 choix...soit que tu ne fais plus de facteur ou tu te plein a ton président qui coupe les prix pour avoir le contrat...pire encore, au prochaine election du CA tu as juste a ne pas voter pour ce président qui travaille pour toi a te trouver du travaille régulier....bonne journée et bonne hiver

    RépondreEffacer
  5. Je ne crois pas que les facteurs soient une clientèle difficile. Bien sûr, il doit y avoir quelques énergumènes comme partout ailleurs, mais entre un bum qui sort saoul des bars et un facteur, le choix est facile.

    Pour la Commission des Transports, le gouvernement ne devrait pas s'insurger dans les taxis et laisser place au libre marché. Trop de fonctionnaires, ça donne le Québec, une machine embourbée, ingérable et ensevelie sous une dette colossale.

    Pour la liberté d'expression, le chauffeur de taxi a le droit de penser que le coupon est trop bas, mais je n'ai pas à endurer ses crises. La poutine interne doit rester à l'interne. Je n'ai pas à savoir que celui qui a fait les soumissions a changé de compagnies et qu'il monte les chauffeurs contre son ancien employeur dans l'espoir de ravir ce contrat. Comme le lock-out de Postes Canada contre les membres du STTP, les problèmes internes devaient être gérés à l'interne.

    RépondreEffacer