samedi 13 août 2011

Ne le dis pas à maman - Toni Maguire

La mère d'Antoinette (Toni) est entrée à l'hospice et ses jours sont comptés. Les souvenirs d'une enfance douloureuse, d'un père incestueux, d'une mère soumise à son mari reviennent hanter les souvenirs de Toni maintenant adulte.

Le récit se situe dans les années 50. Les mentalités étaient bien différentes. À l'âge de 6 ans, Antoinette est violée par son père. Promenée entre l'Angleterre, où vit sa famille maternelle et l'Irlande du Nord, où vit sa famille paternelle, la petite fille est seule pour affronter ces difficultés.

Ce qui est dérangeant dans ce livre, c'est, d'une part, la description précise des actes du paternel et d'une autre part, la réaction des gens de l'époque. Le voile de « la famille heureuse et unie » devient l'objectif de la mère. Ayant participé à la Seconde Guerre mondiale comme volontaire (en Irlande du Nord, la conscription n'existe pas), il est interdit de salir sa réputation puisqu'il est considéré comme un héros de la guerre.

Il bat sa fille, la viole, la menace, l'insulte. Il lui dit que si elle révèle son secret, sa mère ne l'aimera plus. Les autres vont la juger et s'éloigner d'elle. « Veux-tu vraiment faire cela à ton papa? », lui demande-t-il presque chaque fois qu'il vient de passer à l'acte.

Lorsque le secret éclate au grand jour et que le père paie pour toutes ses années de terreur, seul le juge lui dit que ces évènements ne sont pas de sa faute, ce qu'elle a vécu, elle ne l'a jamais voulu. La réalité sera autre.

Nous sommes dans les années 1960 où pédophilie et inceste ne sont pas des mots très répandus. Pourtant, je vous ramène en 2002, à Québec, lors de l'Opération Scorpion, les adolescentes forcées à se prostituer ont été pas mal plus jugées que les notables qui ont utilisé leurs services. Quelques proxénètes ont été emprisonnés, mais les autres ont eu des sentences comme brasser de la sauce à spaghetti...

40 ans, un océan de distance et pourtant, les préjugés restent.

Bref, ce livre sur l'enfance de Toni Maguire, parce qu'elle semble raconter son histoire, est touchant, émouvant et triste. L'indifférence d'une mère, la méchanceté d'un père, le jugement de la société (professeur, voisins, employeurs, infirmières, médecins), les émotions sont relatées avec brio et remettent en doute nos valeurs pendant toute notre lecture.

Achat disponible ici.

1 commentaire:

  1. j'aimerais bien me procurer tout les livres de toni maguire j'habite au Canada

    RépondreEffacer