jeudi 25 août 2011

L'homme Whippet - Charles Paquin

Un portrait peu reluisant de l'homme québécois, appelé ici l'homme whippet en hommage au chien, mais aussi au célèbre biscuit. L'homme québécois est comme le whippet, dur à l'extérieur, mou à l'intérieur.

Ce qui fait de ce livre de 144 pages un incontournable, c'est l'exactitude, la ressemblance des propos sur cet homme whippet. On a tous vécu ou on connait tous quelqu'un qui vit sous le joug d'une femme-araignée, celle qui tisse sa toile pour emprisonner l'homme whippet dans sa relation de couple.

D'après l'auteur (et je ne vous apprends rien), l'homme est la femme sont différents. Une courte analyse biologique nous fait comprendre que l'homme est de type polygame et que la femme est de type nidification, faire des enfants.

La femme moule l'homme à son image et l'homme whippet se laisse faire. Incapable de supporter la solitude, il plie aux caprices de la femme qui l'empêchera peu à peu de voir ses amis de gars et qui éloignera aussi ses propres amis pour se concentrer que sur le couple. C'est le début de la fin.

L'homme whippet ne parle pas et se laisse guider au gré du vent. Dès la conception de l'enfant, la femme refuse toute relation sexuelle, elle est devenue une mère, l'amante passionnée a disparu et l'homme whippet pâtit dans son coin dans l'espoir de jours meilleurs. L'homme whippet retenu dans la prison du couple va peut-être, à la grande surprise de la femme, la quitter pour regagner son célibat. Souvent, à ce stade, les amis sont déjà tous aux prises avec des enfants et des femmes-araignées!

L'homme continue de reluquer les femmes tandis que la femme désire fonder une famille. Dès la naissance de l'enfant, l'homme devient secondaire. Fini les sorties en amoureux, toute l'univers de la femme se concentre sur le bébé.

Ce livre est tout simplement succulent! Pendant ma lecture, j'ai eu des images de mes relations passées ainsi que des relations de personnes que je connais. L'auteur décrit avec justesse et précision sa vision du couple québécois et je dois vous avouer qu'il n'a pas tort.

L'homme whippet est mou, lâche, peureux et paresseux.

Je vous recommande ce petit bijou qui se lit en un peu plus d'une heure. Prenez la critique avec un grain de sel. Il n'a rien de scientifique, c'est le lourd constat de l'auteur, mais l'image qu'il trace de la vie de couple est juste et sévère, mais oh combien réaliste! J'ai adoré!

Acheter ce livre.

3 commentaires:

  1. Ce qui me surprend le plus, c'est que dans la société actuelle, cet état de fait n'est pratiquement jamais mentionné, comme s'il s'agissait d'un tabou. Combien de fois avons-nous connu quelqu'un qui a subi justement les aléas de ce type de relation? Combien de nos amis ont disparu de la carte pour cette attente des jours meilleurs qui ne se pointeront jamais?

    Ta critique m'a véritablement fait penser à me procurer le livre et j'espère que ce phénomène cessera de passer inaperçu pour que les gens concernées puissent réagir.

    RépondreEffacer
  2. C'est inévitable qu'on se reconnait ou qu'on reconnait quelqu'un dans ce livre. André Arthur n'arrêtait pas d'en parler quand il était encore en ondes, j'avoue qu'il avait raison, ce livre dépeint une triste réalité, mais combien vraie!

    RépondreEffacer
  3. C'est comme les hommes victimes de viol... on en entend moins parler, mais ça existe... un peu comme les politiciens honnêtes (le pluriel est là au cas où il y en aurait plus d'un... pas parce que j'en suis sûr)

    RépondreEffacer