vendredi 5 août 2011

Jour 5 - Miami et les Marlins

Avant de partir en Floride, j’avais demandé à ma conjointe si ça lui dérangeait d’assister à un match de baseball des Marlins de la Floride. Elle m’a répondu qu’elle voulait bien y aller.

Ce que vous ne savez pas c’est que le deal est d’aller à la plage le lendemain. J’avais demandé de ne pas faire 5 jours de plage consécutifs sinon je virais fou!

Le match débutait à 19h. Marlins contre Padres. Je ne connais pas un nom dans l’une ou l’autre des équipes. Pas grave, c’est le happening qui m’intéresse!

Pour passer la journée, nous avons programmé Garmin pour qu’il nous amène dans certains coins de Miami et/ou certains centres d’achat. Il y a des boutiques là-bas qui n’existe pas ici comme une boutique Lego, bien sûr Disney et une autre réservée à une marque d’espadrille en vente seulement chez Sports expert et quelques modèles uniquement!

Sur la route, ce qui me surprend le plus (et m’agresse par le fait même) c’est le nombre de conducteurs et conductrices discuter au volant. C’est une maladie, c’en est ridicule. Que du placotage. Tout le monde parle avec son maudit téléphone portable au lieu de se concentrer sur la route. À une lumière verte, je me demandais pourquoi le véhicule devant moi n’avançait pas. Devinez ce que la conductrice faisait au lieu de conduire?

Elle textait! Je lui aurais fait bouffer son téléphone!

Ceux qui me connaissent bien savent que je suis un fervent partisan d’un plus petit État, d’un gouvernement moins présent dans nos vies donc moins de lois restrictives, mais celle d’interdire l’utilisation du cellulaire au volant, que les policiers n’appliquent pas, je suis d’accord à 100%!

Même si Garmin nous a sortis souvent de l’impasse, des fois, il est mêlé et nous amène dans des coins résidentiels de Miami. Je dois revenir sur mes pas et le programmer! Ma blonde voulait qu’on descende à Miami via le boulevard qui longe l’océan. Quelle déception de voir tous ces grattes-ciel, condos et hôtels, polluer la plage! Le seul bout de mer que nous avons vu, nous avons dû traverser un pont!

Lorsque nous avons trouvé le Sunlife Stadium où les Marlins jouent leur dernière saison, nous avons niaisé dans les environs. Honnêtement, il n’y a pas grand-chose dans ce quartier. Nous avions faim et puisque les McDonald’s, Burger King, Wendy et autres s’affichent à chaque coin de rue, j’ai offert d’aller voir à quoi ressemblaient ces fameux Wal-Mart supercenter puisque le concept s’en vient au Canada. Les affiches sont en deux langues : anglais et espagnol. Il y a une grande communauté latino, hispanophone.J'ai entendu parler espagnol comme rarement dans ma vie! Pour le Wal-Mart supercenter, je vous dirais que c’est un plus gros Wal-Mart avec une section épicerie.




19h, nous achetons nos billets et entrons dans le Sunlife Stadium. J’avais visité le Stade Olympique dans le temps de nos défunts Expos de Montréal et c’était la première fois que je visitais un autre endroit. Désuet? Peut-être puisqu’il en construise un autre, mais combien mieux que le Stade Olympique pour le Baseball. Dans un atmosphère digne des dernières saisons des Expos, il y avait peut-être 5000 personnes, les Marlins ont perdu 14-3 contre les Padres. C’était 11-0 après 2 manches, dont 9 points en deuxième!

Je ne me souvenais plus que j’aimais autant le baseball. Tous ceux que je connais n’aiment pas ça. Moi, j’adore. Pas à la télé et encore moins à la radio, mais sur place c’est génial. J’ai eu peur que notre soirée soit gâchée par des averses, mais comme c’est le cas en Floride, il pleut 15 minutes et ça arrête.




Je dois vous conter une anecdote cocasse. Héritage de mon paternel, j’ai les cheveux poivre et sel. Je n’ai pas l’air d’avoir 19 ans! Je voulais boire une bière et je ne voyais aucun vendeur proche. Je me suis dirigé à un restaurant proche et le caissière m’a carté! Oui, oui, vous avez bien lu, j’ai été carté à 36 ans presque 37! Pourtant, quand j’en ai acheté une autre, à l’un de ces vendeurs qui se promènent dans les estrades, il n’a pas demandé ma carte!
Histoire à suivre…


Belle soirée, j’ai acheté 2 t-shirts des Marlins, un pour moi et l’autre pour le gars qui gardait mon chien pendant mes vacances. J’ai adoré ma soirée et si ce que Rodger Brulotte dit est vrai, il y aurait un groupe d’investisseur sérieux pour ramener un club à Montréal. Je crois que je vais monter les escaliers de la basilique de Ste-Anne-de-Beaupré à genoux!

Prochain : la plage plus les derniers jours!

4 commentaires:

  1. Lorsque j'étais ado et jeune adulte, mon père et moi allions souvent à Montréal voir les Expos jouer. Je n'ai jamais aimé écouter un match de baseball à la télé ou à la radio, mais au stade... L'ambiance était là et ce n'était pas pareil. Le baseball est définitivement un sport qu'on se doit de voir dans un stade.

    RépondreEffacer
  2. à la télé, c'est comme le golf, ennuyant à brailler. Mais j'écoutais (parfois) les Expos à la radio et j'aimais ce mélange de calme, de sérénité et de tension qui monte et s'épuise en un seul élan.

    RépondreEffacer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreEffacer
  4. Avez-vous lu l'article de Rodger Brulotte? Il expliquait qu'un groupe d'affaire sérieux serait intéressé à rapatrier les Expos à Montréal. Serait full cool!

    Pas dans le Stade Olympique, ce n'est pas l'idéal pour ce sport. Le Sunlife Stadium n'est pas jeune, mais on est quand même près de l'action.

    RépondreEffacer