lundi 1 août 2011

Jour 4 - La NASA


La quatrième journée, nous devons quitter notre chambre à Orlando et nous diriger à Fort Lauderdale pour la suite de notre voyage. Un des joueurs de mon équipe m’avait conseillé de visiter la NASA.

« Si tu vas en Floride, faut que tu ailles à la NASA », m’avait-il dit pendant une discussion sur le banc.

Ma blonde savait que ça m’intéressait beaucoup, que j’aimais beaucoup tout ce qui a rapport aux étoiles et aux planètes. Cependant, nous devons rouler 3 heures d’Orlando et Fort Lauderdale et nous diriger à la NASA rallongerait le trajet d’au moins 1 heure. Nous sommes en vacances ou nous ne le sommes pas, le temps ne compte plus, nous irons voir ce complexe!

Dès votre arrivée, vous apercevez ces fusées.

D'un autre angle
Encore ici, il y a un autobus à prendre pour se rendre aux endroits les plus intéressants. Durant le trajet, le chauffeur explique ce que nous voyons. Du simple immeuble aux alligators, nous ne ratons pas grand-chose! Anecdote : sur le chemin du retour, le chauffeur annonce que nous arrivons dans un secteur propice à une bête (je n’ai pas entendu le nom) et tout le monde s’est précipité aux fenêtres. Je demande à ma copine :

« On cherche quoi au juste? »

On ne le saura jamais, nous n’avons vu que des arbres!

L’autobus nous débarque à une sorte de tour. Nous pouvons monter au sommet, regarder et comprendre (grâce aux panneaux explicatifs) ce que nous voyons au loin. Pour 50 sous, vous pouvez vous payer des jumelles et regarder de plus proche. Un des attraits les plus passionnants est la technologie derrière les moteurs de la navette. L’un des systèmes les plus complexes que l’humain a construit (ce n’est pas moi qui le dis, c’est eux!)

Vue de la tour, ce n'est pas très spectaculaire

Vous la reconnaissez?

Et ici?
Nous redescendons, visitons la petite boutique souvenir où j’achète un cadeau à ma mère. Nous embarquons dans un autobus et nous nous rendons à un autre endroit.

Avant de franchir les portes coulissantes, nous devons attendre une dizaine de minutes. Un écran géant nous présente l’aventure spatiale américaine qui a commencé au président Dwight Eisenhower (c’est sous sa présidence que la NASA a été créée) et John F. Kennedy et sa promesse de marcher sur la Lune. La salle suivante nous présente divers outils utilisés par les astronautes, photos, gants, répliques de l’intérieur des capsules, du centre de contrôle et véhicule lunaire. Très instructif! Le fait de pouvoir lire au lieu d’écouter améliorer grandement ma compréhension!

Nous entrons dans une salle où la réplique de la salle de contrôle de la NASA (celle du 20 juillet 1969) et nous assistons aux 3 dernières minutes avant l’amerrissage. Quand cela se termine, la salle suivante nous expose, en version réelle, les fusées Saturn V, les écussons des missions Apollo, divers engins spatiaux, une salle de visionnement d’un film, un casse-croûte, une salle d’exposition, une boutique souvenir, etc. Vous n’avez pas idée comment les structures sont énormes. À couper le souffle!

Des éléments de cette maquette bougent en même temps que les explications 

Réplique de la salle de contrôle d'Apollo 11



Écussons géantes des missions Appolo


Voici un extra-terrestre sorti de la vraie capsule d'Appolo 14.
Tirer sur le X pour l'éliminer!

Les habits au fil des années 60

Réplique de l'intérieur d'une navette
Malgré cet émerveillement, il y a une certaine redondance dans cette visite. Après avoir vu une combinaison spatiale 3 fois, on a compris. Où les explications des programmes Gemini et Apollo tournent toujours autour des mêmes trucs. Vous allez dire, ils ne peuvent pas inventer des évènements et vous avez raison. Toutefois, ça valait le détour.

Nous n'avons pas essayé les simulateurs, car nous devions partir, il parait que nous avons manqué le meilleur!

Direction Fort Lauderdale. Outre les cellulaires au volant, les américains ne signalent pas quand ils désirent changer de voie. Devine-le!

Notre chambre se situe dans un Holiday Inn express. Un peu moins chic que Double Tree, mais bien correct. Nous avons faim et nous ne voulons pas manger de junk food, la nourriture favorite de nos amis du sud! Nous demandons un steak house au sympathique gars à l’accueil. Il nous propose le J Alexander et nous dessine le chemin.

En plein mardi, 20h, la place est bondée. La fille à l’accueil nous donne un bidule qui va vibrer pour nous avertir que c’est à notre tour. J’essaie une nouvelle bière : la yuengling lager en fût. Délicieuse, je vous la conseille! Le steak et la salade sont excellents et cela fait changement du traditionnel burger. Nous avons passé une belle soirée et une journée chargée!

Prochain : Miami et les Marlins se transforment en poisson rouge!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire