samedi 30 juillet 2011

Jour 3 - Universal


Si je compare les sections exclusivement commerciales de Disney et Univers, je dirais que la différence est que le stationnement d’Universal est moins loin que celui de Disney. On vend autant de bebelles, mais cette fois, on vit dans l’univers Universal (ça se dit mal, vous ne trouvez pas?)

Capitaine América avec une fillette

Un mannequin Iron man
Après avoir payé les 85$ par personne pour entrer, nous nous dirigeons au secteur superhéros. Je suis littéralement retombé en enfance. Wolverine, Cyclop, Storm, Rogue, Capitaine América, Spiderman, tous ces personnages héros de mes vieux comic book préférés déambulaient devant moi, en faisant la pause pour la caméra. Je ne peux m’empêcher de penser à mes comics des éditions Héritage, à la photo de Pierre-Elliot Trudeau discutant avec Vindicator, le chef d’Alpha Flight, un groupe de superhéros canadiens dont la série n’a jamais levé, à ma collection de Hulk français complété grâce à mon vieux site que j’avais monté sur Multimania, au mur du Colisée du livre qui, voilà 20 ans, avait une rangée de comics à vendre à ne plus savoir quoi en faire, que de souvenirs!

Green Goblin

Victor Von Doom aka Docteur Doom
Les méchants comme Doom et Goblin faisaient de mauvais coups. Par exemple, un jeune demandait un autographe. Il signait, quand il remettait le carnet à l’enfant, il le laissait tomber par terre, l’enfant se penche pour le ramasser, avec ses pieds, le méchant poussait le carnet un peu plus loin. Bien pensé!

J’ai acheté un chandail de X-Men pour moi (vous le verrez dans une photo dont j’ai l’air d’un extra-terrestre) et un autre des Fantastic Four (bleu poudre avec le 4 encerclé) pour mon fils, mais comme je m’en doutais, il n’a pas vraiment apprécié…

Lorsque nous sortons de la zone superhéros, nous arrivons dans la parties des bandes dessinées. J’ai toujours été un fan des BD. Surtout les Européennes. Je dois avoir lu chaque numéro de Gaston Lagaffe au moins 20 fois chaque, Spirou ou les tuniques bleues, mais je m’égare, aucun d’eux n’est présent ici!

Pourquoi Spidey n'arrive-t-il pas en descendant un building!?
Hormis Blondinette, Betty Boo, Popeye (Brutus, Olive et Mimosa) et Hagaar le Viking, je ne reconnais pas les personnages sur les murs. Certains classiques américains datent des années 1950 et 1960. Je n’étais même pas proche de féconder l’ovule de ma mère!

Le parc Jurassique est décevant. Pas grand-chose à se mettre sous la dent. J’ai manqué me faire dévorer par un tyrannosaurus rex, mais mon sourire l’a désarçonné! J’imaginais ces maux de ventre lors de ma digestion…

Nous parcourons un sentier sinueux dont les pancartes indiquent Triceratops. Dans une vieille cabane, un dinosaure animé bouge, fait pipi ou se mouche sur les gens (ne vous inquiétez pas, c’est juste de l’eau!) ou grogne son mécontentement. Un animateur explique comment l’animal vivait voilà quelques millions d’années. Je ne peux pas vous résumer, je n’ai pas vraiment compris.

 À l'avant-plan, un spécimen rare...

Qui va avoir des maux d'estomac après le snack?

L’univers d’Harry Potter est encore plus décevant. La deuxième et dernière partie du film venait de sortir le vendredi précédent, la place était bondée de monde. On se pilait sur les pieds, on n’arrivait pas à circuler, même les boutiques exigeaient de faire la file. J’ai profondément détesté me sentir coincé, vraiment dommage.


Je ne pouvais pas passer à côté. Est-ce que Harper
déposerait une loi spéciale forçant les hiboux à livrer le courrier?
Une pièce de théâtre avec Sinbad avait lieu un peu plus loin. Nous nous sommes assis et avons regardé avec intérêt. Un grand et haut mur représentant une montagne et la proue d’un bateau abîmé s’extirpant de la roche, de l’eau, des effets spéciaux, c’était spectaculaire. À notre sortie, un visage sculpté dans un rocher agaçait les gens en leur crachant de l’eau ou en leur lançant la mimique qu’il venait de faire. Je n’ai pas trouvé où la caméra était cachée!

Pièce de théâtre avec Sinbad


Le temple de Poséidon a été le meilleur divertissement. L’assistant du docteur Baxter, un bon acteur, nous assistait dans la découverte du temple. Comme une chasse au trésor, il fallait rapporter le trident pour permettre à Poséidon de combattre un autre dieu dont j’ignore le nom. Évidemment, les spectateurs sont passifs et doivent suivre les murs qui s’ouvrent, mais le tunnel d’eau et la chute d’eau dans laquelle les dieux ont combattu étaient impressionnants.

Des boutiques, des jeux d’eau, la série Cat in the hat en méga vedette (je ne connais rien de ce personnage et de son univers), la montagne russe Hulk, le jeu Docteur Doom, rien pour s'ennuyer! Nous avons soupé au Hard Rock café.

Qu’est-ce qu’il y avait au menu?

Cherchez bien…

Forcez-vous un peu…

Bingo! Des burgers et de la pizza! En entrant, l’homme à l’accueil me donne une guitare sans corde et dit qu’il nous prend en photo. Un autre attrape touriste. 20$ sur la facture pour avoir notre souvenir et comme tu te dis : « On ne reviendra pas ici de notre vie, l’attrape fonctionne! »

À notre droite, cinq grands écrans tactiles sur lesquels jouent les enfants. Des instruments de musique ou de gadgets en rapport avec la musique flottent jusqu’à ce qu’une main les touche. Vous pouvez agrandir, lire ce que c’est, le faire glisser à l’écran à l’autre extrémité, un beau jouet pour divertir les jeunes… et les moins jeunes. Au-dessus de cet écran, des mosaïques aux motifs de personnalités célèbres de la musique. Essayez de deviner les trois musiciens sur la photo? À notre gauche, une Cadillac rose tourne au-dessus du bar et la musique est bonne. Je bois ma première bière du voyage, une bud! J’ai apprécié mon expérience.


Trouvez les 3 légendes du rock!

Universal est divisé en deux site, Pleasure island et Island of adventure. Chaque endroit présente des univers cinématographiques différents. Nous avons visité que Island of adventure et j’ai aimé!

Une boutique comme il y en a des dizaines sur le site

Honnêtement, j'aurais aimé acheté une figurine du Moyen-Âge,
mais elles ne sont pas données.
Prochain : La NASA.

1 commentaire:

  1. J'avoue qu'entre Disney et Universal, pour environs le même prix d'entrée, je choisirais Universal. Tu sembles aussi avoir trippé un peu plus à cet endroit.

    RépondreEffacer