mardi 5 juillet 2011

Entre voisin, on peut se parler

Je suis en beau joual vert! (c'est plus poli comme terme)

Il y a une folie de refaire les toitures dans ma rue et mon voisin de jumelé vient de décider qu'il refaisait le bardeau de la petite galerie avant. Ma toiture a été refaite, mais pas cette galerie. Elle a été construite d'un bout et pour changer le bardeau, il y a deux choix.
  1. Mettre un séparateur entre nos maisons
  2. Payer les deux propriétaires pour le faire 
Mais voilà, le petit comique ne m'en parle pas. Un représentant de la compagnie de toiture qui fait fortune dans ma rue (ils ont changé environ 8 toitures depuis le début de l'été), vient de cogner à ma porte. Il m'offre de changer mon côté pour 500$. Oui, ça m'intéresse, je sais que le bardeau est fini, le gars de la compagnie aussi!

Comme vous le savez, je sors d'un lock out et je n'ai pas ce montant à mettre. Pourquoi le voisin ne m'a-t-il pas informé de ses intentions? J'aurais accepté et je lui aurais demandé d'attendre en août. Certes, ce n'est pas sa faute si mes finances sont plus serrées, mais ne peut-on pas s'entendre?

J'ai pris entente avec le gars de la toiture, il aura un chèque post-daté du mois d'août. J'espère qu'il était sérieux et qu'il va faire son travail et que demain, quand je vais revenir de travailler, ce sera complété.

En plus que mon voisin de l'autre côté décide d'envahir mon stationnement de 4 pouces pour son abri d'hiver et cet été, il a pelleté un deux pouces de terre de mes plate-bandes parce qu'il a remarqué que ç'a coulé un peu sur son asphaltes les semaines de déluge (vous vous souvenez de la semaine de pluie non-stop?), j'aurais aimé qu'il m'en parle avant d'agir, c'est logique non?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire