lundi 27 juin 2011

Loi spéciale et amertume

Il fallait bien que les conservateurs soient majoritaires pour qu'éclate notre conflit de travail et qu'on voit le vrai visage du premier ministre Harper.

Cet homme m'a toujours laissé indifférent, dans le sens qu'il dirigeait les choses avec entêtement (avec un sabordement de tout ce qui est culturel), mais son gouvernement avait pris de bonnes décisions à quelques occasions comme celle pour éviter (ou du moins amoindrir) la récession.

Triste chose que de voir notre droit à la négociation bafoué de la sorte. Depuis le début des négos en octobre 2010, Postes Canada n'avait qu'une réponse à offrir et c'est « non ». Jamais l'employeur ne s'est montré préoccupé d'obtenir un règlement négocié, il savait que le gouvernement voterait une loi spéciale le favorisant sur tous les aspects.

Un juge, nommé par Postes Canada, devra maintenant trancher sur la convention collection à adopter, l'employeur ou le syndicat. D'après vous, est-ce que les dés sont pipés?

Dans ce filibuster, le NPD m'a impressionné. De plantes vertes, ils sont passés à députées et députés dynamiques. Hormis montrer qu'ils sont contre, cela n'a servi à rien. Bravo quand même!

Je retourne au travail demain et cela me fera le plus grand bien de ne plus entendre parler de conflit de travail. Mes problèmes de ma vie privée semblent réglés, quoique je suis en réflexion sur la saison été de dekhockey , et la seule chose que je n'avais pas de contrôle est terminée. Espérons que ma tête va se libérer un peu, que je vais partir moins souvent dans mes pensées, que je vais me remettre à écrire un peu plus, bref, profiter de la vie. Parce que ces dernières mois, c'était loin d'être le cas.

Ceci est mon dernier billet à ce sujet.

1 commentaire:

  1. N’ayant pu, malgré mes démarches en ce sens, faire valoir mes droits en justice - j’ai en effet contacté des responsables, des institutions et personne n’a pour l’instant voulu m’apporter son soutien, pourtant nécessaire. Cela a eu toutefois le mérite de faire passer un petit peu mon témoignage - j’ai donc décidé de faire un scandale, le plus énorme possible et c’est pourquoi je fais circuler l’adresse de deux blogs que, pour l’instant, j’ai pu publier à la suite de ces démarches infructueuses, dans l’espoir qu’à force de tapage, cela suscite suffisamment d’interrogations de la part des gens pour que je puisse enfin voir les faits que je relate au moins examinés par la justice et être entendue. C’est tout ce que je demande.

    http://blog-etc-temoignage.blogspot.com/
    http://swaplitteraire-nina.blogspot.com/

    RépondreEffacer