mercredi 16 février 2011

L'arrière-train

Voilà ce que je dois me botter parce que je n'ai pas écrit un seul mot depuis que j'ai terminé ma nouvelle comme si je venais de grimper l'Everest et que je devais souffler un peu.

J'ai trois projets qui m'intéressent plus que les autres. Je veux les relire, ajouter des trucs, continuer le récit, réfléchir un peu, décrire où je m'en vais avec ça, ce que j'enlève, bref, continuer le processus.

Mes doigts sont engourdis par le manque d'exercice, je n'ai pris aucune note comme si j'étais figé dans le temps.

Mais je sais que dès que je m'aurais auto-botté l'arrière-train, je porterai ce projet jusqu'au dernier point!

1 commentaire:

  1. Ne lâche pas ! Après un moment de répit... faut se remettre au travail ;o)

    RépondreEffacer