dimanche 5 décembre 2010

Le stress de Noël

Oui, j'aime Noël et la période des fêtes. J'aime voir ma famille, mes oncles, tantes, cousins, cousines que je ne vois presque plus. J'aime voir ma belle-famille. Mais je me suis rendu compte qu'il y a une chose que je ne supporte plus, que brise la féérie de Noël : les cadeaux.

Le public sac a un pouce d'épais, le numéro spécial de Protégez-vous, les émissions de télévision sur les gadgets trop cher et qui seront à moitié prix dans un an car désuet, le Boxing day, etc. Je me sens étouffé.

Le pire c'est que, dans la société d'hyperconsommation dont nous vivons, quand nous voulons de quoi, nous partons le chercher. Made in China, il est brisé trois mois plus tard, pas grave, on retourne en acheter un autre.

Les enfants, ma blonde et moi-même ne savons même pas quoi demander pour Noël donc je dois deviner ce que les autres aimeraient avoir. Je le sais même pas pour moi, comment le savoir pour eux???

Pour mon gars c'est simple, des jeux vidéos. Je me casse les méninges à trouver quelque chose qui pourrait l'éloigner de la console, mais ses autres suggestions sont des bonhommes de je ne sais trop quelle série télévisée. La plus vieille, elle, demande de ravoir ce qu'elle perd pendant l'année! Imaginez-vous donc qu'elle avait perdu son portefeuille avec sa carte d'autobus. Où les a-t-elle retrouvé? Dans sa case à l'école! Ça doit être un puissant bordel! Imaginez-vous sa chambre maintenant!

Sérieusement, elle a perdu son lecteur mp3, la manette d'un DVD portable utile quand nous montons en Ontario rendre une visite à ma belle-soeur et bien des objets que j'ai oublié. Les enfants se disent (et probablement que j'étais pareil à leur âge) « Pas grave, mon père va m'en acheter un autre, il va au guichet et l'argent sort! »

Noël s'en vient, je suis en vacances, je pourrai magasiner un lundi avant-midi quand il n'y a pas trop de monde dans les magasins et tenter de trouver le cadeau idéal. Honnêtement, j'ai hâte que ma conjointe accepte qu'on ne se fasse plus de cadeau, ça va être un casse-tête de moins! Joyeux Noël!

7 commentaires:

  1. Je comprends totalement ton sentiment. Avec mon chum, on a décidé depuis quelques années qu'on ne se faisait plus de cadeaux entre nous.

    On fait un échange de cadeaux dans sa famille à lui et je donne un petit quelque chose de symbolique à chacun de mes deux parents. 4 cadeaux à acheter au total. Le magasinage a pris 2 heures. Le bonheur! :)

    RépondreEffacer
  2. Aviez-vous le même problème que nous, c'est-à-dire ne plus savoir quoi offrir et demander?

    RépondreEffacer
  3. Tout à fait. Et même maintenant, c'est pas évident de donner des suggestions pour l'échange de cadeaux. Mais on s'est donné un budget assez élevé (100$), alors on finit par demander des trucs plus gros, qu'on oserait pas nécessairement s'acheter le reste du temps. Alors ça devient un vrai cadeau, un luxe, quoi.

    Pour mes parents, c'est un peu plus facile : je leur achète des trucs qu'ils aiment mais ne magasinent jamais eux-mêmes (bouquin pour mon père, CD pour ma mère).

    RépondreEffacer
  4. Ah, quel problème en effet ! Dans la famille à ma blonde, on fait un échange de cadeaux, donc, je n'ai qu'un cadeau à acheter en plus de celui qu'on se fait moi et ma blonde. Deux cadeaux au total. Pour les cadeauxsupplémentaires, soit celui des enfants, c'est ma blonde qui se case la tête pour ça. Mais, juste faire une liste devient un casse-tête incroyable. On vient qu'on a plus d'idées car on s'achète ce qu'on veut au moment où on le veut, ce qui fait qu'à Noël, on a tout ce dont on avait besoin. On en revient à se donner des certificats cadeaux. Je suis donc entièrement d'accord avec toi que Noël devrait se résumer à des rencontres en famille et un gros party.

    RépondreEffacer
  5. Quel dilemme les cadeaux... pourquoi Noël existe pour autre chose que les enfants ? Bon ceci dit, ça ne t'aide pas trop alors: certificat cadeau pour les bains nordiques, l'ovarium, un massage de quelque chose, un brunch dans un resto cute (ex: pour les filles, y'a Birks qui fait le thé à 2h pm avec des canapés au foie gras, chic chic, environ 30$). Sinon, sauf si je connais bien la personne, pour un livre ou un disque, je me fie au certificat cadeau.
    Les cossins qui passent partout: le thé en fleur de chez camilia (ou dans le chinatown, c'est moins cher) et une théière transparente chez maxi à 14$. Il sont des boites dégustation de thé aussi.
    Au marché Jean-Talon, il y a la même chose pour les épices (ex: cuisine Indienne 101).
    Et cette année, je vais aller faire un tour au salon des métiers d'art.
    J'espère que ça va aider :)

    RépondreEffacer
  6. nous on a règlé le problème; on fait un échange avec un thème nouveau a chaque année; les gens doivent se creuser le "coco" par rapport a la personne qu'ils ont pigée, et les parents bien sûr, ca c'est un problème ils ont tout, mais on finit par trouver.

    RépondreEffacer
  7. Merci pour vos idées. J'ai publié vos suggestions dans la liste. N'hésitez pas si d'autres idées vous viennent à l'esprit.

    RépondreEffacer