mardi 2 novembre 2010

À quel âge commence l'autonomie?

Ça fait longtemps que je me pose cette question. Nous avons pris l'habitude de protéger nos enfants, de tout faire à leur place, mais est-ce que nous leur nuisons plus que nous les aidons?

Par exemple, à l'Halloween, de jeunes enfants cognent aux portes afin de récolter des bonbons. Papa ou maman sont présents, mais assis dans l'auto. L'enfant embarque dans l'auto jusqu'à la maison suivante.

Juste vous informer que je ne demeure pas dans un rang où chaque maison est séparée par un immense champ!

Les parents doivent être là, ça, c'est non négociable. Mais à pied, pas en voiture.

J'ai un autre exemple. Quand je pars travailler le matin, je vois un véhicule arrêter à certaines portes. Un garçon d'une douzaine d'années ouvre la portière et va livrer le journal. Il embarque dans l'auto de papa jusqu'au prochain client.

J'ai déjà livré le journal et ma mère ne s'est jamais levée pour le livrer à ma place. J'enviais un de mes amis dont le père livrait régulièrement le journal à sa place et lui, pouvait dormir.

Ma mère répétait toujours que si je pouvais faire ce que tu voulais, mais je devais m'organiser moi-même. Les lifts à l'école pour éviter l'autobus, le taxi pour éviter qu'il marche 10 minutes, je trouve tout cela bien exagéré.

Ado, à 2 reprises je suis revenu avec le bicycle sur l'épaule parce que j'avais eu une crevaison. J'étais dans le Vieux-Québec, j'habitais à Beauport (environ 2 heures à pied). Si je voulais voir des amis, l'été, j'utilisais mon vélo et l'hiver, je m'habillais en conséquence et je partais à pied.

Bref, je comprends qu'il faut les protéger, mais il faut leur laisser un peu de corde, non? Sinon, ils risquent de partir de la maison à l'âge de la retraite!

4 commentaires:

  1. Le problèmes des parents qui suivent leurs enfants en auto dans des quartiers résidentiels, ça ne concerne pas l'autonomie des enfants, mais plutôt celle des parents.

    Personnellement, je trouve ça pitoyable, que les enfants montent dans l'auto ou pas.

    Émilie

    Émilie

    RépondreEffacer
  2. Parfaitement d'accord : faut leur donner juste assez de corde pour qu'ils ne se pendent pas avec. Sinon, ils ne seront jamais autonomes.

    RépondreEffacer
  3. C'est en se mettant la main sur le rond de poêle qu'on apprend le mieux que c'est chaud.

    L'image est extrême un peu, mais vous comprenez où je veux en venir.

    RépondreEffacer
  4. Plus tard, ces même enfants, vont faire virer leur moteur pendant dix minutes, planter dans le stationnement de leur magasin favoris, pour avoir la case de stationnement près de la porte.

    Bien trop essouflant de marcher juste un peu.

    RépondreEffacer