lundi 22 novembre 2010

Le non fantastique

Mes idées arrivent par flash.

Entre amis ou confrères et consoeurs de trav,ail nous parlons de tout et de rien. C'est de cette façon que je trouve ma dernière idée.

Je trouve bien des idées en travaillant. Je marche, les écouteurs aux oreilles pour écouter la radio, et je ne pense pas à grand-chose. Je traîne du papier avec moi et quand une idée nait dans ma tête, je la prends en note.

Donc, pour revenir à mon sujet principal, j'ai trouvé une idée pour un roman non fantastique. Je vais m'inspirer de mes propres expériences, mais de ce que les autres m'ont raconté. J'ai noté quelques faits. J'ignore comment cette aventure va se conclure, mais ça pourrait m'ouvrir les portes de certaines maisons qui publient de la littérature plus générale.

C'est un nouveau défi!

Donc, pour le moment, j'ai 1 nouvelle fantastique que je réécris et je travaille sur la suite de mon roman non publié, mais en attente d'une réponse, plus ce roman qui vient de s'imposer! J'ai même un premier jet, que je dois recommencer à zéro, d'un roman pour les 7-12 ans. Où vais-je trouver le temps et la discipline pour mener ces projets à terme?

2 commentaires:

  1. Je suis confiant que ce nouveau projet voit le jour. De ce que j'ai lu, ça promet. Ça reflète bien la réalité.

    RépondreEffacer
  2. Comment trouver le temps pour mener des projets à terme... je crois que si l'un de nous avait la réponse, il aurait déjà fait fortune avec...

    Néanmoins, je peux affirmer que c'est dans l'urgence et les petits moments que tu trouveras le temps... ça marche souvent pour moi, de créer avec peu de temps, car ces dans ces périodes que je suis le plus créatif.

    J'ai bien hâte de voir ce que tu nous réserve avec ce roman non fantastique, ce qui sera, de ta part il me semble, une première incursion dans le domaine.

    RépondreEffacer