lundi 4 octobre 2010

Mange et va mourir ailleurs!

Samedi, nous fêtions le 65e anniversaire de ma mère. Je lui avais réservé une belle surprise. Toute la famille était présente chez moi et elle ne le savait pas. Comme cadeau de fête, elle a eu droit à un écran 32 pouces acl (qui remplace sa vieille jvc aux couleurs défraichies et qui brise sans cesse).

Elle était heureuse et émue.

Ensuite, nous sommes allés manger au restaurant Scores sur le boulevard Hamel. Ce repas a été des plus marquants! J'avais réservé pour 15 personnes. Lorsque nous sommes arrivés à notre table, il manquait 2 chaises et 2 places n'avaient pas d'ustensiles. De plus, il y avait 1 menu à chaque 4 personnes.

Certains arrêtent leur choix sur un repas qui inclut le bar à salade. Moi et ma conjointe choisissons une entrée. J'avais commandé une bière pour me tremper les lèvres avant de manger.

Nous attendons.

Attendons.

Et attendons encore.

Un serveur arrive avec une entrée de bâtonnets de fromage. Ma cherie (oui, oui, sans é!) lève la main. Elle n'a pas croqué dans un bâtonnet qu'une serveuse s'informe qui a demandé le plat ABC. Ma blonde lève encore la main. Pas de problème, la serveuse pousse l'entrée et dépose le plat. Les ustensiles ne sont pas encore arrivés!

Moi, je n'ai rien reçu.

Tout le monde est servi.

J'attends encore!

Finalement arrive 12 ailes de poulet. J'avais demandé 6! Comme je m'en doutais, mon plat principal et ma bière ont suivi la minute après. Je suis si coincé que j'ai les coudes qui trempent dans la sauce de côtes levées et dans celle des ailes!

Nous mangeons.

Nous n'avons même pas eu droit au traditionnel « Est-ce que c'est à votre goût? ».

La section est vide de tous clients. La serveuse semble avoir oublié de vider la table de nos assiettes sales. Quelques-uns ont demandé et attendent un refill de liqueur qui ne viendra jamais.

La serveuse ne demande pas si nous voulons un dessert. Les factures arrivent. Chacun sa facture, même pas demandé qui est avec qui (pas grave, mais c'est, à mon avis, la norme). Mon oncle s'est fait facturer un repas de trop sur sa carte de crédit. Elle l'a remboursé en argent! Moi, j'ai obtenu de payer pour 6 ailes parce que c'est cela que je voulais. Elle a aussi acquiescé.

C'était l'un des services les plus horribles de toute ma vie! Mais j'ai bien ri! Ça n'aurait rien changé de me fâcher. La fille ne l'avait tout simplement pas.

Une chose est sûre, ce soir-là, sa caisse ne balançait sûrement pas!

16 commentaires:

  1. J'adore ton titre. Il y a une sorte de conotation intéressante sur le texte qui suivait.

    D'ailleurs, où étiez-vous allé manger? Juste par curiosité?

    J'avoue que ça aurait rien changé de chialer sinon de rendre l'atmosphère plus lourde et ta mère s'en serait sans doute rendu compte... comme tu dis, mieux vaut en rire... j'imagine ta place ultra coincée par la bière, l'entré, le repas principal... manquait juste le dessert et je pense que tu aurais dû prendre une banquette à toi seul :)

    RépondreEffacer
  2. D'ailleurs, chose particulière, mon amoureuze (oui oui, avec un Z) et moi sommes allé dans un Normandin récemment et pas une fois nous sommes fait demander si c'était à notre goût. J'étais tellement surpris que je l'ai mentionné à la serveuse... mais en regardant derrière moi, une vingtaine de jeunes (moyenne d'âge: 15-16 ans) venait d'acquérir une bonne partie du resto, ce qui expliquait pourquoi nous avons eu la paix... même si j'avais demandé une salade du chef et que j'en ai eu une César... Et comme tu disais, mieux valait en rire...

    RépondreEffacer
  3. Je préfère taire le nom du restau. Être aussi mauvais, je ne pense pas qu'ils aimeraient que tout le monde le sache. Vive l'anonymat!

    RépondreEffacer
  4. Ayoye!!! J'en reviens pas. J'ai un service similaire une fois, dans le petit Champlain avant un show de Dream Theater. La fille nous avait amené un dessert, sans nous demander lequel on voulait. Je peux vous dire qu'elle a pas eu de pourboire, car en plus du mauvais service, elle avait l'air de boeuf.

    @ Esbé77: Depuis que j'ai travaillé dans un Normandin étudiante, j'ai jamais remis les pieds là. Tout est surgelé et décongelé avant d'être placé dans votre assiette. Ils ne passeraient pas le teste du chef Ramezay.

    RépondreEffacer
  5. @ Isabelle: Vraiment tout?? En tout cas, ça m'incite à ne plus vraiment y aller... Merci de l'info.

    @ Ben: Je comprends de ne pas fournir le nom... j'avoue que ça serait embarrassant pour eux...

    RépondreEffacer
  6. C'est le service qui est embarassant pour eux, pas le fait que tous et chacun sache le nom du resto.

    ON VEUT UN NOM.

    C'est leur problème si ils savent pas offrir un bon service. La clientèle potentielle a le droit de savoir à quoi s'attendre. Maintenir un bonne réputation, ça fait partie du boulot d'un restaurateur.

    RépondreEffacer
  7. @Isabelle : Il me semble qu'il y a un minimum à respecter dans les restaurants. Nous n'étions pas dans un fast-food.

    @Frost : Je comprends ton point de vue, mais mon billet n'était pas pour régler des comptes. Je préfère le truc de l'anonymat.

    J'ai consulté mes comptes via accès D, la serveuse s'est trouvée si mauvaise qu'elle a déduit le pourboire!

    RépondreEffacer
  8. @ Esbé77 : Une bonne partie, comme le poulet, la sauce à spagh... Les seuls trucs frais sont les oeufs, les frites et la pizza, mais pas au poulet.

    RépondreEffacer
  9. @ Isabelle: décidément, je cesserai d'y aller. Manger du surgelé, c'est pas très mon fort.

    Merci beaucoup pour l'info.

    RépondreEffacer
  10. Je ne veux pas vous décevoir, mais la plupart des restaurants fonctionnent ainsi. J'ai travaillé au Pacini et toutes les pâtes et sauces arrivent congelés. Ils doivent être rares ceux qui n'utilisent pas le congélateur!

    RépondreEffacer
  11. La Piazzetta, je crois, ne semble pas utiliser le congélateur, sinon un certain pourcentage.

    RépondreEffacer
  12. Moi et ma femme ça nous est arrivé souvent des situations du genre. Un jour, dans un restaurant dont je tairai le nom, le serveur avait dit à ma femme qui avait comandé un spaghetti gratiné, qu'ils ne pouvaient pas lui faire gratiné, car ils n'étaient pas équipés pour ça ce soir là. En plus, pour des refills ce fut long, fallait continuellement interpeler le serveur si on désirait quelque chose. Lors de la remise de la facture, le serveur avait chargé ce qu'il n'était pas équipé pour sur la facture et dû la refaire. Il revient et là, seulement mon repas était facturé, car il avait supprimé le repas de ma femme. Il retourne remédier à celà et après une troisième fois, tout était correct. Pour le tip, il n'a pas eu beaucoup. Il y a aussi les autres sorties au restau où tous le monde étaient servi et l'une des personne l'était alors que tous avaient été servi et terminé leur repas. Des fois, c'est pas fort.

    RépondreEffacer
  13. @ Benoit : Non, pour avoir fait plusieurs resto du temps que j'étais étudiante, ce n'est pas tous les restaurants qui fonctionnent au surgelé. C'est surtout les grande chaîne rapide.
    Fait surprenant, c'est souvent dans les petites casse-croûte que les cuisines sont les plus propres.
    La défunte chaîne Marie-Antoinette, dont il reste quelques succursales vendent du frais.
    Un bon indicateur pour la propreté de la cuisine : les toilettes et la porte arrière du restaurant.

    RépondreEffacer
  14. Ah le PREBEN c'est vraiment de la merde

    RépondreEffacer
  15. Tiens, j'ai le goût de le dire, c'est le restaurant Score sur le boulevard Hamel, à Vanier!

    RépondreEffacer