vendredi 23 juillet 2010

Éviter de dire, s.v.p.

Chaque métier comporte la même rengaine, surtout quand on fait affaire avec la clientèle. Donc, je poste ici, les répliques que je connais et j'informe les gens qu'il n'est pas nécessaires de les dire et les redire, vous êtres probablement la 10e personne qui passe le commentaire aujourd'hui.

Facteur

Garde les comptes.(habituellement accompagné d'un rire gras)

Donne-moi les chèques. (habituellement accompagné d'un rire gras)

J'attends une lettre importante (c'est un classique quand le client veut se plaindre d'une erreur de livraison)

C'est moins chaud aujourd'hui (sérieux? J'avais pas remarqué, merci)

Lors d'un problème de livraison : le propriétaire ne fait rien. (Ah ouin? Lui as-tu déjà demandé?)

Éboueur

Quand une auto est stationnée devant un conteneur, le client dit : « Embarque-le! »

Commis de magasin

Le mardi 30% de rabais pour les personnes âgées. De grandes pancartes sont accrochées sur les murs et pendent au plafond. Ces mêmes personnes viennent vous voir, le dos courbé et demande : c'est aujourd'hui la journée des p'tits vieux? (je veux bien vous respecter, mais il faudrait commencer pas vous-même)

Avez-vous des commentaires dont vous n'êtes plus capable et que le client qui vous le dit pense avoir trouvé la blague du jour?

1 commentaire:

  1. Justement en ma qualité de serviteur esclave de notre société supposée post-moderne, voici quelques blagues du jour entendues plus de mille fois, ou du chialage quotidien:

    Si ça scanne pas, c'est gratis. (woooow... le Woody Allen des dépanneurs)

    Il me manque trois piasse. Je peux partir et revenir te les payer après? (ben voyons..)

    Ton café goûte bizarre (premièrement, ce n'est pas mon café, deuxièmement, s'il goûte bizarre, t'as qu'à aller le prendre au Ti Moton).

    Je savais pas qu'y fallait payer les sacs. Envoye-donc... (c'est de même depuis le 1er Mai).

    Il y en a sûrement d'autres, mais je crois que celles-ci reviennent le plus souvent. En tout cas, c'est celles qui me donnent le plus le goût d'arracher leur têtes.

    RépondreEffacer