jeudi 10 juin 2010

Atelier d'écriture

Aujourd'hui, je vais envoyer ma nouvelle à l'atelier d'écriture d'Élisabeth Vonarburg. L'an passé, j'ai essayé un texte de SF et j'ai compris que, pour le moment, ce n'est pas pour moi. Ça ne le sera peut-être jamais!

Cette année, je propose un texte de fantastique. Je le sais incomplet, j'espère juste que les ateliéristes et mon professeur vont apprécier. Je sais qu'ils vont me donner des pistes pour corriger mes lacunes.

Hier, j'ai envoyé mon roman adulte chez un éditeur, j'attends l'accusé de réception. C'est stressant, mais c'est le processus!

Dans les prochains jours, je vais lire et commenter les textes des gens de l'atelier. Début juillet on se rencontre et on discute!

8 commentaires:

  1. Ah, le stress des ateliers...

    RépondreEffacer
  2. Les ateliers ont le mérite d'êtres formatifs, je suis certains que les commentaires de tes ateliéristes te seront fort constructifs. Qui sait ? Une future nouvelle dans Solaris...Et je te dit merde pour ton roman adulte, car c'est vrai que c'est toujours stressant. Mais j'ai confiance que tu reçoives une réponse positive.

    RépondreEffacer
  3. @Gen En littérature, il y a un mot que je déteste et c'est cliché. J'ai toujours peur qu'on m'arrive avec ça quand je pense que l'idée est bonne.

    @Michel Tu as raison. J'espère que cette fois, je peux rêver à Solaris!

    RépondreEffacer
  4. Ben, je peux te dire qu'avec ton évolution et le plaisir que j'ai d'avoir l'opportunité de lire la majorité de ce que tu veux m'envoyer, je crois sincèrement que d'ici 2011, Solaris serait dans ton avenir. Avec ta progression actuelle et les choix de tes thèmes et surtout le fait que tu n'as pas peur d'essayer, c'est sûr que Solaris va te remarquer et t'accepter... et qui sait pour la publication du roman adulte... j'ai les doigts croisés... ah non, j'écris encore... attends quelques secondes encore... :)

    RépondreEffacer
  5. Je peux seulement ajouter que j'ai très hâte de payer pour un bouquin de toi que j'aurai entre les mains... ce qui selon moi ne saurait tarder. Être aussi prolifique et évoluer à ce point ne peut demeurer inaperçu si longtemps.

    RépondreEffacer
  6. Haha je peux te dire que depuis que je suis sur le comité de lecture de Brins, des idées clichés j'en lis à la pelletée! 0_o Et t'inquiète, ça m'arrive aussi, il est très difficile d'être original de nos jours, tout à presque déjà été écrit ou penser... C'est nul pour nous, les plus jeunes, mais c'est la dure réalité! ;)

    Et puis j'ai comme maxime qu'un texte n'est jamais "terminé", il y a toujours place à l'amélioration et ce même après publication. Donc ne t'en fais pas pour ton texte "incomplet", ça te permettra de le retravailler amplement en juillet! :)

    RépondreEffacer
  7. @Esbé et Alamo Merci pour vos bons mots

    RépondreEffacer