jeudi 6 mai 2010

Un refus positif?

J'attends des nouvelles de mon roman jeunesse. Je viens de recevoir le premier refus. Après l'introduction d'usage, voici, d'après moi, les quelques lignes personnalisées :

Toutefois, nous ne pourrons donner suite à une publication. En effet, malgré de belles qualités d'écriture et une imagination fertile, nous croyons que votre texte n'est pas suffisamment accrocheur pour maintenir l'intérêt de jeunes lecteurs.

Peut-être qu'il dit cela à chaque lettre. Je vois mal un directeur de collection expliquer un refus en écrivant « Votre histoire est endormante et vos personnages sont pourris. Jamais le comité de lecteur n'a lu une cochonnerie comme la vôtre. De plus, vous ne savez pas écrire deux phrases sans faire une faute. Je vous conseille de retourner à l'école. »

Je cherche peut-être le positif où il n'y en a pas. D'ailleurs, ce n'est pas la première fois qu'un roman que je soumets est refusé. Mais cet éditeur (c'est le deuxième texte que je leur envoie) semble prendre le temps d'écrire la raison, aussi brève soit-elle.

Moi, ça me motive, je crois que j'approche du but et qu'un jour, le message sera positif.

2 commentaires:

  1. Je pense effectivement que c'est un signe encourageant. J'ai déjà reçu des refus avec des petits indices comme ça me donnant l'impression qu'on m'avait au moins lue.

    RépondreEffacer
  2. Tu as reçu un signe très intéressant puisque d'après ce que je peux y lire, il ne te manque pas grand chose avant d'arriver à la publication... les deux commentaires principaux sont férocement positifs: belle qualité d'écriture ainsi que imagination fertile... je crois que tu fais des pas en avant et qu'un jour, sincèrement, tu obtiendras ta première publication. J'y crois très honnêtement, probablement autant que toi.

    RépondreEffacer