dimanche 16 mai 2010

Hier, à Boréal 2010

Samedi après-midi, je suis allé au CÉGEP de Sainte-Foy pour le congrès Boréal. C'est toujours le fun de revoir des visages connus de QuébecSF comme Benoit Simard, Lily, Guillaume Marchand, Benoit Girard.

J'ai discuté avec Jonathan Reynolds (il m'a présenté Frédéric Raymond), Guillaume Houle, Guillaume Voisine, Dominic Bellavance, Philippe-Aubert Côté, Pierre-Luc Lafrance et Dave Côté.

Le virtuel s'est transformé en réel quand j'ai rencontré Richard Tremblay, Pierre H Charron, Geneviève Blouin.

J'ai croisé Pascale Raud (qui ne m'a pas vu), Joël Champetier et sa conjointe Valérie Bédard, Émilie C. Lévesque, Frédérick Durand, Alamo Saint-Jean, David Hébert, Carmélie Jacob, Ariane Gélinas, Pat Isaballe (je me suis presque imposé pour lui dire bonjour, désolé Pat!).

Évidemment, il y avait d'autres personnalités avec qui je n'ai pas eu la chance de jaser. C'est mon deuxième congrès et c'est une course pour rencontrer le plus de monde en moins de temps que possible. Tout le monde essaie de profiter du congrès pour rencontrer des gens qu'ils ne voient quelquefois dans l'année.

Je dois oublier des noms. Mes excuses.

Pour faire du mal, Boréal se passait chez moi et je n'ai pas pu rester pour la soirée après congrès du samedi soir. Je me reprendrai, juré!

7 commentaires:

  1. Michel Gingras dit:

    C'est pas évident d'accorder autant de temps qu'on voudrais à tout le monde. Ça nous fais peut-être passer pour des snobs, mais on veut aussi assister aux tables rondes. Cette année encore j'ai fait de belles rencontres et la table ronde sur les zombies était particulièrement le fun à écouter.

    RépondreEffacer
  2. Je vais te dire, ce n'est pas important de rencontrer tout le monde, mais la qualité des rencontres est ce qui cimente l'évènement. Tu auras maintes occasions de te reprendre avec le temps, c'est certain.
    Et après tout, tu commences à être un peu plus reconnu dans les différents cercles d'écrivains grâce à tes publications.
    Il faut seulement être patient et faire du mieux avec le temps qu'on a. Je crois que considérant le temps que tu as eu, tu n'aurais pu faire mieux.

    RépondreEffacer
  3. Content de t'avoir rencontrer. Au plaisir de se revoir !

    RépondreEffacer
  4. Contente de t'avoir vu! :) J'aime bien l'idée que le virtuel s'est transformé en réel ;)

    RépondreEffacer
  5. Content de t'avoir rencontré.

    RépondreEffacer
  6. Je suis très content d'avoir fait ta connaissance et celle de Michel Gingras. Vive Québec !

    RépondreEffacer