lundi 26 avril 2010

Le cinquième évangile - Philipp Vandenberg


Anne Von Seylitz reçoit une mauvaise nouvelle, son mari Guido est décédé dans un accident automobile. Elle décide de faire elle-même son enquête et de trouver les vraies raisons de sa mort. Elle apprend que son mari possédait un cinquième évangile très recherché par certains groupes. Sa quête la mènera partout dans le monde.

Quelle déception que Le cinquième évangile. Plate comme l’eau de la pluie. Ce qui m’a attiré était la mention « le Dan Brown allemand ». J’étais curieux de lire la ressemblance. Mais jamais Vandenberg n’a su exploiter le rythme si bien amené par Brown. Dan Brown écrit de court chapitre, plein d’action et de rebondissements. Les chapitres de Vandenberg sont longs, pénibles et des fois, on saute dans l’univers scientifique de certaines organisations.

Je ne voulais pas lire un clone de Brown, mais vouloir continuer ma lecture le lendemain. Ce qui n’était pas le cas. Le livre ramassait la poussière plus qu’autre chose et c’est bien triste. On se retrouve dans un village dans une montagne en Grèce où l’on traite des malades mentaux ou — et c’est ici que la ressemblance est —dans le Musée du Louvre à Paris ou on parle du Vatican.

Quand vais-je lire quelques détails d’un supposé évangile? J’aimerais ça, par exemple, qu’on écrire par bribe l’évangile de Judas — qui n’aurait pas vendu Jésus, mais obéit à celui-ci — entièrement inventé juste pour augmenter l’intérêt. L’église n’a plus aucune crédibilité, j’aimerais lire un auteur qui laisse son imagination ébranler le temple biblique encore une fois.

La prochaine fois, ne comparez pas les auteurs, mais laissez-vous guider par eux.

Acheter ce livre.

4 commentaires:

  1. Ah, les clones de Dan Brown... hihihihi!

    Je pense que la principale raison pour laquelle on n'a pas encore eu de bons "évangiles fictifs" d'écrits, c'est que 1- y'a à peu près juste un Québécois qui pourrait le faire sans risquer sa vie 2- faudrait que l'auteur ait une culture biblique extensive pour pas raconter n'importe quoi, mais qu'il ait aussi résisté au lavage de cerveau qui vient avec l'éducation religieuse, ce qui est pas évident

    RépondreEffacer
  2. Ben, tu pourrais même écrire un livre SUR les clones de Dan Brown qui s'intitulerait "La Guerre Des Clones"... ah non, George Lucas a déjà pris l'idée...

    RépondreEffacer
  3. Dans la série "machin biblique secret qu'on recherche", je conseille par contre fortement la BD excellente de Alice et Dorison: "Le troisième testament" :

    http://troisiemetestament.free.fr

    " La quête de Vérité d'un inquisiteur déchu et d'une jeune fille à travers l' Europe médievale".

    De la très bonne BD française qui devrait plaire aux historiophiles (suivez mon regard ;-) ).

    RépondreEffacer
  4. Bien sur; je ne sais pas quelle est la pire "lavage de cerveau": la religieuse ou la "lavage de cerveau" seculiere (qui n'a pas aucune crédibilité).

    RépondreEffacer