vendredi 16 avril 2010

Le mâle idéal - Mathieu Fortin



À St-Édouard, on raconte que certaines familles se transmettent des dons extraordinaires de génération en génération. Certains parlent aux esprits, d'autres communiquent avec les animaux et certains accomplissent des prouesses encore plus spectaculaires. Sébastien, lui, peut soigner les blessures, réparer les coupures, guérir les grands malades… (extrait du résumé)

Quel excellent roman que Le mâle idéal. Mathieu Fortin a su m’entrainer dans une direction pour conclure complètement à l’opposé. Complètement... félin! J’aime mieux lire 85 pages avec plaisir que 400 pages monotones.

Au début, j’avais l’impression de lire Les fantômes de Péka, mais avec d’autres personnages et des pouvoirs différents. Celui de Pierre-Karl est de voir les fantômes tandis que Sébastien est de guérir. Chacun a des contraintes reliées à l’utilisation de leurs dons. Rapidement, j'ai compris que j'avais eu tort de comparer. Je m’attendais aussi à lire une écriture un peu plus mature puisque la série Obzcure s’adresse à un public de 12 ans et plus. Malgré ces petits détails, ce livre m’a plu énormément.

Et ça ne prend pas beaucoup de temps à votre journée, une heure, une heure trente maximum. Mon fils aime lire Garfield, aimerait-il Le mâle idéal?

Acquérir le livre.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire